Santé : mais qu’est-ce-que le mycoplasma genitalium ? Santé : mais qu’est-ce-que le mycoplasma genitalium ?

Forme&minceur

Santé : mais qu’est-ce-que le mycoplasma genitalium ? par Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 13 Juillet 2018

D’après l’Association Britannique de la Santé Sexuelle et du VIH, une nouvelle IST gagne du terrain. Son nom : le mycoplasma genitalium. Explications.

On a une raison de plus pour sortir couverts. Le 11 juillet 2018, l’Association Britannique de la Santé Sexuelle et du VIH (BASHH) a tiré la sonnette d’alarme, dans un nouveau rapport. Pour cause : l’apparition croissante d’une nouvelle IST, nommée le mycoplasma genitalium (MG). Selon les experts, elle est difficilement repérable, puisqu’elle serait parfois confondue avec la chlamydia et la gonorrhée. Pire : elle serait même capable de développer une résistance aux antibiotiques.
La BASHH craint également que le MG pourrait être une cause supplémentaire de l’infertilité. Pour se soigner, elle recommande (quand même) un traitement à base d’antibiotiques dans l’attente d’une thérapie plus adaptée et efficace (car le MG est, pour le moment, traité comme une chlamydia lambda, faute de recherches sur l'infection). Et si ceux et celles qui en sont atteint(e)s ne présenteraient aucun symptôme dans la majorité des cas, on vous transmet une liste des symptômes potentiels auxquels vous pourriez être confrontés. Parce qu’on tient un minimum à votre santé (et à la nôtre).

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus