Santé : le vapotage pourrait être à l’origine d’une nouvelle maladie pulmonaire Santé : le vapotage pourrait être à l’origine d’une nouvelle maladie pulmonaire

Forme&minceur

Santé : le vapotage pourrait être à l’origine d’une nouvelle maladie pulmonaire par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Dimanche 25 Août 2019

C’est un problème de santé publique qui inquiète de plus en plus les médecins américains. Au cours de l’été 2019, plusieurs cas de maladie pulmonaire rare ont été signalés dans le pays. Ils pourraient tous être liés à l’utilisation de la cigarette électronique. Explications.

Le 22 août 2019, une personne résidant dans l’Illinois (États-Unis) est décédée des suites d’une "grave maladie respiratoire inexpliquée". Seule certitude des médecins américains : elle était adepte du vapotage. Et son cas est loin d’être isolé. Entre le 28 juin et le 20 août 2019, 193 cas de maladie pulmonaire extrêmement rare ont été signalés dans seize États différents, toutes les personnes concernées étant des fumeuses de cigarette électronique. Ces infections nouvellement répertoriées se traduisent par des difficultés respiratoires, un souffle court et des douleurs à la poitrine. Mais, dans certains cas, les symptômes sont différents et vont jusqu'à la fatigue permanente et aux vomissements. "On ignore s’ils (les différents cas) ont une même cause, ou bien s'ils correspondent à des maladies différentes qui se présentent de la même façon", a expliqué la responsable des maladies infectieuses des Centres de contrôle et de prévention des maladies du pays.

Une enquête de santé a été ouverte mais, pour le moment, aucun lien n’a encore été établi entre le vapotage et ces maladies. Toutefois, toutes les personnes concernées fument la cigarette électronique. "La gravité de la maladie dont souffrent les gens est alarmante. Il faut que tout le monde sache que les cigarettes électroniques et le vapotage peuvent être dangereux", a déclaré la directrice du département de la santé de l’Illinois, Ngozi Ezike. Les autorités américaines rappellent que les particules fines contenues dans la vapeur de ces cigarettes électroniques pénètrent très facilement dans les poumons et sont "potentiellement toxiques". De son côté, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié un rapport en juillet 2019 rappellent qu'elles étaient "incontestablement nocives"

Les médecins américains sont donc appelés à répertorier tout potentiel nouveau cas suspect, surtout s’il concerne un.e jeune adulte ou un.e ado, grand.e.s adeptes du vapotage

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires