Nutrition : une étude établit un lien entre plats industriels et risques de cancer Nutrition : une étude établit un lien entre plats industriels et risques de cancer

Forme&minceur

Une étude établit un lien entre plats industriels et risques de cancer

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Une étude française, menée entre 2009 et 2017, et publiée le 15 février 2018 dans le British Medical Journal, dresse un lien direct entre les plats industriels, et les risques de cancer. En cause : la très mauvaise qualité nutritionnelle de ce type de produit.

Réalisée entre 2009 et 2017 sur un panel de 105.000 personnes dont la moyenne d’âge était de 43 ans, l’enquête NutriNet-Santé vient de dévoiler ses conclusions. "La consommation d’aliments ultra-transformés a été associée avec un risque global plus élevé de cancer (6 à 18 % supplémentaire) et surtout de cancer du sein, accru de 2 à 22%", s’inquiète l’Inserm, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale qui a réalisé le sondage. Les aliments à risque, sucreries, boissons sucrées, viandes transformées, ou encore plats surgelés, contiennent en effet beaucoup plus de lipides, de sucres et de sels ajoutés et sont naturellement beaucoup trop caloriques. "La transformation des aliments et en particulier leur cuisson produisent des contaminants nouvellement formés", s’alarme également l’Inserm.

Au cours des huit années de cette étude, les scientifiques ont ainsi décelé 2228 cas de cancers potentiellement dus à une trop grande consommation de plats industriels, dont 108 mortels et 739 cancers du sein. L’Inserm a tenu à préciser que ce n’était qu’une première observation qui "méritait une exploration attentive plus poussée". En attendant, cette information suffit largement à nous couper l’appétit.


Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.