Fitness : pourquoi faire les challenges du web ne serait pas une si bonne idée Fitness : pourquoi faire les challenges du web ne serait pas une si bonne idée

Forme&minceur

Fitness : faire les challenges du web ne serait pas une si bonne idée par Magali Bertin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 12 Février 2019

Après des mois d’inactivité, rien de mieux que de partir sur de bons rails avec un challenge lancé par une influenceuse. 100 squats, planche à gogo… Au moins vous aurez toute la communauté de ladite influente à vos côtés.

Pourquoi en réalité, c’est pire ?
"Les personnes qui suivent ces challenges partent généralement de zéro, elles connaissent mal les placements, analyse Avine Backory. Ils sont assez violents et ne prennent pas en compte les temps de récupération nécessaires quand on a une condition physique faible". Ce type de routine peut facilement mener à une blessure et à des courbatures très douloureuses dès les premiers jours. "Ces entrainements manquent de psychologie et donnent l’image que le sport c’est de la souffrance. C’est dommage". De plus, ces défis sont trop longs. "Quand on arrive à un grand nombre de répétitions, on perd en influx nerveux et en qualité dans le mouvement". Au final, on travaille moins bien et on perd en efficacité. 
La bonne tactique pour se remettre au sport
"Mieux vaut peu, mais bien que beaucoup et mal, tonne Avine Backory. Allez-y progressivement en faisant 10 répétitions. Décomposez le challenge et allez-y à votre rythme. Lorsque vous faites les mouvements, restez dans le contrôle et privilégiez l’engagement volontaire". Sur un squat, restez un peu en bas et contractez bien vos fessiers avant de remonter. Vous pouvez aussi faire des circuits de 10 répétitions de 3 exos pour varier. "Et ne négligez pas le temps de récupération ! Laissez 2 à 3 jours entre chaque séance histoire de ne pas infliger une contrainte sur un muscle qui n’a pas récupéré à 100%".

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires