Etude : Manger trop pimenté causerait des troubles de la mémoire Etude : Manger trop pimenté causerait des troubles de la mémoire

Forme&minceur

Etude : manger trop pimenté causerait des troubles de la mémoire

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 6 Août 2019

Selon une étude menée par la revue scientifique Nutrients, manger plus de 50 grammes de piment par jour serait risqué pour votre santé cognitive. Consommé régulièrement, le piment altérerait même la mémoire.

Même si manger plus épicé, plus pimenté permettrait d’allonger l’espérance de vie, favoriser la perte de poids ou encore de prévenir l’hypertension, la nourriture pimentée n’a pas que des effets positifs. D’après une étude internationale menée par Nutrients, manger trop pimenté favoriserait le déclin des fonctions cognitives (la mémoire, l’attention, le QI, le langage, etc.).

Ce travail de recherche, effectué de 1991 à 2006 a été mené par des chercheurs australiens, américains et qataris, qui ont suivi pendant toute cette période plus de 4 500 Chinois de plus de 55 ans. Ingurgitant plus de 50 grammes piments frais ou séchés quotidiennement pendant trois jours consécutifs, les cobayes ont vu leur mémoire flancher. Une perte d’informations estimée à 56 % et observée sur 15 ans.

Les personnes mangeant très épicé ont tendance à avoir un IMC plus bas et à être plus actif physiquement que les autres. Ce qui expliquerait le fait qu’un apport important d’épices accentuerait chez eux, la perte de mémoire. En effet, le principal actif du piment, la capsaïcine aura beau doper le métabolisme et la consommation de graisses dans votre corps, mais aussi de freiner les troubles vasculaires, il n’empêchera pas pour autant d’éviter les troubles cognitifs.

A noter, cette étude reste la première faite sur le long terme en ce qui concerne les effets du piment sur le cerveau.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires