Dormir avec une source de lumière pourrait nous faire grossir Dormir avec une source de lumière pourrait nous faire grossir

Forme&minceur

Dormir avec une source de lumière pourrait nous faire grossir par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 15 Juin 2019

Si on savait déjà que la lumière artificielle altérait notre sommeil, on ne soupçonnait pas encore qu’elle pouvait nous faire prendre du poids. Et pourtant…

Qu’elle provienne d’une lampe de chevet, d’une télévision restée allumée ou de notre smartphone, la lumière artificielle est extrêmement nocive pour notre sommeil… et pour notre poids ! Selon une étude américaine publiée le 10 juin 2019 dans la revue médicale JAMA Internal Medecine, laisser une source de lumière dans sa chambre la nuit pourrait provoquer des prises de poids considérables, surtout chez les femmes. 

Pour en arriver à de telles conclusions, des chercheurs de Caroline du Nord (États-Unis) ont analysé les habitudes de sommeil et les indices de masse corporelle de près de 40 000 femmes âgées de 34 à 74 ans. Après cinq ans d’observation, ils ont pu distinguer quatre groupes de personnes. Le premier dormait dans le noir complet sans aucune source de lumière, le second dormait dans une chambre où la lumière extérieure pouvait entrer, le troisième avec une veilleuse à côté du lit et le dernier avec une télévision ou un smartphone dans la pièce. Ils ont ainsi constaté que les groupes de femmes dormant avec une lumière allumée avaient 22% de chances de développer un surpoids, 33% de devenir obèse et 17% de prendre au moins cinq kilos, soit l’équivalent d’un kilo par an. 

Selon le Docteur Park, l’un des médecins à l’origine de cette enquête, cette prise de poids proviendrait de l’effet de la lumière sur la sécrétion de mélatonine qui, lorsque nous dormons près d’une source d’éclairage artificiel, ne se libère pas comme elle le devrait et nous fait grossir. Et c’est aussi valable au cours d’une simple sieste ! Ces résultats viennent confirmer ceux d’une précédente étude menée en 2016. Déjà à l’époque, un lien avait été établi entre une exposition importante à la lumière la nuit et l’augmentation de l’indice de masse corporelle chez les personnes âgées. 

Pour le moment, les scientifiques se sont concentrés sur le métabolisme des femmes, mais il semblerait que les résultats soient les mêmes chez les hommes. Alors, exit la télé et les smartphones dans la chambre (surtout si vous passez votre temps à la salle de sport).

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires