"Coregasm" : une bonne raison de se mettre au sport "Coregasm" : une bonne raison de se mettre au sport

Forme&minceur

Sexe : faire du sport peut provoquer des orgasmes, appelés "Coregasm" par Antoine Ferreira-Mendes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 10 Juillet 2019

Aucun doute que faire du sport est bon pour la santé, faut-il encore trouver la motivation de suer à grosses gouttes et de se coltiner des courbatures. Mais quand on sait qu’un petit passage à la salle peut nous procurer orgasmes, appelés "coregasm", et abdos en béton, plus aucune raison de procrastiner.

Quand on sait qu’une bonne séance de sport pourrait nous faire atteindre le point culminant du plaisir sexuel, plus aucune raison de rester chez soi à paresser. Et oui, une activité physique bien pensée pourrait vous faire atteindre le "coregasm". Réservé aux femmes, il s’agit d’un orgasme atteint lors d’une séance de sport, en faisant travailler les abdominaux, notamment. Quant à ses effets sur la santé mentale, plus la peine de préciser que la jouissance sexuelle est le meilleur anti-stress et plus globalement, le meilleur anti-maux.

Déjà dans les années 50, le sexologue Alfred Kinsey remarquait que 5% des femmes qu’il avait interrogées sur la question, lui avaient confirmé des orgasmes involontaires en pratiquant une activité physique, démontrant à l'occasion que l’orgasme n’était pas nécessairement lié à un rapport sexuel. Quelques décennies plus tard, en 2012, une étude publiée dans la revue Sexual and Relationship Therapy, a confirmé les premières hypothèses. C’est Debby Herbenick, chercheuse états-unienne, qui a dévoilé les résultats de son enquête : sur 370 volontaires, 124 femmes avaient rapporté des orgasmes induits par une activité physique et 246 femmes avaient mentionné le plaisir sexuel lié à une activité physique, sans aller jusqu’à l’orgasme. Parmi celles qui ont vécu cette expérience, 40% ont estimé que cela leur étaient arrivées plus de dix fois, et pour 51,4% d'entre elles, c'était en pratiquant des exercices abdominaux.

Jouir dans une salle de sport, en public ne vous ravit guère ? Pour assouvir ce plaisir en solo, cachée des regards indiscrets, plusieurs vidéos-tuto sur YouTube ont fait leur apparition ces dernières années afin de maximiser ses chances de se faire plaisir de chez soi.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires