C’est scientifique : les femmes ont toujours plus froid que les hommes C’est scientifique : les femmes ont toujours plus froid que les hommes

Forme&minceur

C’est scientifique : les femmes ont toujours plus froid que les hommes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 3 Décembre 2019

C’est le Glamour américain qui nous le dit : les femmes auraient toujours plus froid que les hommes et ce serait normal. Oui, la science l’a (enfin) prouvé.

Que vous sortiez avec votre compagnon, votre père, votre frère ou un ami, c’est toujours la même rengaine, vous accumulez les pulls et les manteaux, tandis que lui se promène en t-shirt de coton. Privilège de la gente masculine : ils ont toujours chaud, quoiqu’il arrive et ils se moquent régulièrement de nous. Même scénario lorsque l’on colle nos pieds gelés à ceux de notre moitié au moment d’aller se coucher. Parfois même pour le plaisir de se venger et de la faire râler.
Eh bien sachez que si votre partenaire râle la prochaine fois, vous pourrez lui rétorquer que la science a prouvé que c’était plus que normal que les femmes aient toujours plus froid que les hommes. La version américaine de Glamour a recensé cinq de ces raisons scientifiques sur son site. Alors que trouvera-t-il donc à dire à l’encontre de cinq preuves indéniables ? Testez-les.

La première semble a priori contradictoire, mais vous allez vite comprendre. En effet, selon l’Université de Médecine du Maryland, la température corporelle des femmes serait toujours supérieure à celle des hommes. Ainsi, lorsqu’il fait froid, il ferait plus froid pour elles que pour eux, le corps des femmes étant habitué à la chaleur.
La deuxième raison est directement liée à la première. Les femmes sous contraception hormonale auraient en effet une température corporelle encore plus élevée que les autres… Ce qui les rendrait ainsi encore plus sensibles au froid que les autres. En voilà une injustice.

La troisième raison vous permettra de clouer le bec de votre partenaire, lorsqu’il se saisira en râlant de vos mains froides ou sentira vos pieds froids. En effet, selon une étude publiée dans la revue The Lancet, les femmes auraient les extrémités (comprenez les mains et les pieds) naturellement plus froides que les hommes. Et que dit-on quand il fait froid ? De protéger impérativement ces extrémités, qui favorisent la sensation de froid. En voilà une bonne raison de s’acheter des moufles toutes douces et de grosses chaussettes en laine pour l’hiver qui s’installe. 

Les résultats de la quatrième raison viennent d’une étude publiée dans The Journal of Applied Physiology qui met en cause notre métabolisme de base. En effet, les femmes brûleraient les calories moins vite que les hommes, et produiraient ainsi moins de chaleur. Malheureusement, c’est aussi la raison pour laquelle nous prendrions du poids plus rapidement. Nul. Deuxième injustice.

La cinquième et dernière raison est tout à fait sexiste et nous vous en parlions dans notre article sur la climatisation, cet été. En effet, si vous avez froid au bureau alors que certains de vos homologues masculins traînent en t-shirt, c’est parce que la température y est réglée sur le métabolisme de base d’un homme de 40 ans et de 70 kilos en moyenne. Oui, c’est une règle qui a été instaurée en 1960. On se doutait bien qu’elle datait d’un autre temps… Bref, vous savez enfin ce qu’il vous reste à faire pour avoir plus chaud au travail : montrez-donc cet article à vos supérieurs hiérarchiques. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires