Boutons, visage bouffi… Et si c’était le gluten ?

Boutons, visage bouffi…...

Boutons, manque d’éclat, visage bouffi… Et si c’était le gluten ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 1 Juin 2015

Pour les nutritionnistes nouvelle génération, l’excès de gluten se lirait directement sur nos traits. Explications.

Le nouvel ennemi n°1 ?
Pointée du doigt par un nombre croissant de nutritionnistes et naturopathes, cette protéine, présente dans la plupart des produits à base de farines (blé, seigle, avoine…), déclencherait chez la majorité d’entre nous des processus de fermentation et d’inflammation de l’intestin.
###TWITTER###Conséquences : ballonnements, fatigue, difficultés à se concentrer… "Et un visage gonflé, comme si on avait grossi", affirme le Dr Nigma Talib, skin gourou à Londres et à New York (Healthydoc.com).

Pourquoi en manger trop se voit sur la peau ?
Parce que les plus petits dysfonctionnements de l’intestin ont des répercussions sur l’ensemble de l’organisme. "Scientifiquement, les études et l’expérience le prouvent depuis longtemps, tous les déséquilibres de la flore intestinale affectent directement l’état de la peau, organe de détoxification", explique le Dr Talib.
 

Quelles solutions ?
Pour vérifier si l’on est intolérante, "une solution consiste à supprimer pendant trois mois tous les aliments qui en contiennent, pour voir si les symptômes disparaissent", conseille le Dr Talib. Ou alors faire un test auprès d’un laboratoire spécialisé. Si l’intolérance est confirmée, mieux vaut, ensuite, éviter d’en consommer, sauf quelques écarts occasionnels.

###TWITTER###Ça existe aussi :
Le "dairy" et le "wine face"
- Cernes, poches, acné sur le bas du visage ? Il peut s’agir d’une intolérance aux produits laitiers, souvent mal digérés, qui augmentent les mucosités et contiennent des hormones susceptibles de perturber l’équilibre cutané.
- Rougeurs, déshydratation, sillons naso-géniens marqués ? Ça peut être l’alcool, qui déshydrate la peau, provoque un relâchement des tissus et surcharge les reins.
 

Alice Elia

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus