Alimentation : les Français grignotent de plus en plus Alimentation : les Français grignotent de plus en plus

Forme&minceur

Alimentation : les Français grignotent de plus en plus par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Mardi 13 Mars 2018

Selon une étude menée par l’Observatoire du Snacking, en partenariat avec le Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) de plus en plus de Français grignotent entre les repas, et 38% le font tous les jours. Décryptage.

L’Observatoire du Snacking est né d'une initiative du géant de l’agroalimentaire Mondelez International (Milka, LU...), qui vise à mieux appréhender l’évolution des modes de consommation des Français. Premier bouleversement observé : les Français sont en passe de devenir les as du snacking. Ou de la collation, du goûter, de l’en-cas... En effet, 38% d’entre nous avouent consommer un "hors-repas" quasiment tous les jours, contre 20% à 30% il y a encore quelques années.

Et même si les repas traditionnels perdurent, ils cohabitent désormais avec des pauses snackings fréquentes. La plus pratiquée : le goûter. 43,5% des Français s’offrent quotidiennement un moment sucré aux alentours de 16 heures. Et 22,5% sont incapables de résister à la petite douceur du soir (un carré de chocolat ou une boisson sucrée) qui fait office de réconfort avant le coucher. Mais, si une prédominance sucrée se fait encore ressentir, il semblerait qu’elle soit aujourd’hui au coude à coude avec l’apéritif. 42,2% des personnes interrogées ont ainsi avoué prendre un apéritif, principalement le weekend. Mais pourquoi les Français grignotent-ils ? D’abord par plaisir (38 %), mais aussi pour couper la faim (28 %) et pour décompresser (17 %). Et ce, sans même culpabiliser (86%) !

L’étude a également permis de définir cinq profils de snackeurs en France. En haut du podium, les snackeurs solitaires qui consomment en dehors des repas, le plus souvent chez eux (33%), suivis par les habitués des pauses café au travail (on vous a démasqués) et par les grands snackeurs, principalement des femmes qui grignotent par plaisir, ou pour décompresser. Enfin, les adeptes de l’apéritif, et les pressés, qui mangent sur le pouce plutôt que de prendre un vrai repas. En clair, nous sommes tous plus ou moins concernés par cette (mauvaise) habitude. Tant pis.

Et quitte à grignoter, voici une liste d'ingrédients sains, parfaits pour une pause hors repas.


-Des fruits secs divers : abricots, dattes, amandes, noisettes, noix : tous sont bons à prendre.
-Des fruits frais (de préférence de saison)
-Des boules d’énergie
-Des yaourts, les moins sucrés possible.
-Du chocolat noir : 70% de cacao minimum. Le chocolat au lait, et pire le chocolat blanc, étant bourrés de sucre… 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus