Hair strobing : la nouvelle tendance capillaire de l'année

Hair strobing : la nouvelle tendance capillaire de l'année

Hair strobing : la nouvelle tendance capillaire de l'année

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 20 Novembre 2015

Après le strobing, technique de maquillage qui consiste à mettre de l'enlumineur de façon à mettre en valeur le visage, le terme s'est invité chez les coiffeurs. Ces derniers ont inventé le "hair strobing", mais qu'est-ce ? On vous dit tout.

Vous étiez en manque de nouveaux termes beauté ? En voici un nouveau pour vous : le hair strobing. En clair, il s'agit de la déclinaison du strobing appliqué aux cheveux. Oui, oui.

###TWITTER###L'égérie de cette nouvelle tendance : Gigi Hadid, qui porte un hair strobing sûrement sans le savoir car le terme est né dans le magazine Miss Vogue en Angleterre. Voilà ce qu'explique le magazine : "De la même manière qu'un contouring ou un strobing pour le visage, le hair strobing ajoute de la luminosité à certains endroits de la chevelure, pile là où la lumière devrait se réflechir afin d'attirer l'attention sur les atouts du visage et de faire oublier les traits les moins gracieux. La technique consiste à jouer avec deux teintes plus claires et deux teintes plus foncées que la couleur de cheveux naturelle afin de créer cette mise en valeur au fini naturel".

Mais quelle est la différence avec un balayage ou des mèches classiques ? Aucune. Sauf que le nom change et que la technique semble un peu plus aboutie. A vrai dire, nous ne savons même pas comment positionner la chose par rapport au hair contouring.

Magali Bertin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus