Comment stopper la chute de cheveux hivernale ?

Cheveux

Comment stopper la chute de cheveux hivernale ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 20 Novembre 2017

Après chaque shampooing, vous avez l'impression de perdre vos cheveux par touffes entières ? Ne paniquez pas, ce phénomène saisonnier est tout à fait normal. Et en plus, vous pouvez même le contrer ! Voici donc comment contrer la chute de cheveux.

Il est normal de perdre ses cheveux, alors pas de panique ! Pauline Poilpre, co-fondatrice du salon Bobby Pins, nous explique d’ailleurs que les cheveux tombent 3 à 4 mois après leur mort, et ce pendant 3-4 mois. La période la plus critique débute au mois d’octobre, et s’étale pendant toute la période hivernale. Les cheveux ont tendance à mourir au cours de périodes difficiles (fin d’année scolaire, fortes chaleurs de début d’été…) et comme il leur faut 4 mois au maximum pour tomber, la chute de cheveux hivernale commence souvent au début de l’automne. Attention, la chute de cheveux saisonnière ne doit pas durer plus de trois mois, autrement le problème pourrait être plus grave et il faudra penser à consulter un médecin.

Épargner ses cheveux au maximum
Un cuir chevelu trop sollicité est forcément plus sensible et s’abîme plus facilement. On évite les shampoings trop fréquents qui agressent le cuir chevelu, et les séchages trop chauds qui favorisent la chute de cheveux hivernale. Il  est aussi conseillé de ne pas rincer ses cheveux à l’eau chaude, mais plutôt à l’eau tiède, car le bulbe des cheveux déteste les températures extrêmes. C’est pour cela que sortir les cheveux mouillés est une très mauvaise idée. Pour chouchouter votre cuir chevelu au maximum, rien de mieux que les massages crâniens. Extrêmement efficaces contre la chute de cheveux, ils activent la micro circulation et stimulent le bulbe du cheveu, ce qui favorise la pousse.

Prendre des compléments alimentaires en période critique
Les cheveux tombent à cause de carences en minéraux nécessaires à leur bonne santé comme le fer. Les compléments alimentaires restent la meilleure solution contre les carences, et les cures sont à faire par période de trois mois. Ils apportent à l’organisme ce dont il manque et réduisent ainsi la chute de cheveux. Ce qui est intéressant, c’est qu’ils diminuent aussi l’inflammation du bulbe, qui elle aussi peut entraîner la perte de cheveux. Et pour fortifier le cheveu, la vitamine B est un allié de taille. Pauline Poilpre vous conseille de "commencer vos cures avant les périodes difficiles" ce qui permettra de prévenir la chute. "Sinon, commencez-la dès lors que vous remarquez une chute brutale ou anormale".

Quels shampooings utiliser ?
Si vous êtes plutôt sujette aux chutes de cheveux, qu’elles soient de saison ou non, on vous conseille d’alterner entre shampooings doux et shampooings densifiants. Les premiers n’attaquent pas le cuir chevelu, ce qui vous permet de vous laver les cheveux fréquemment sans accentuer leur chute. Les shampooings densifiants apportent quant à eux volume et résistance. Evitez les shampooings pour bébé : trop gras, ils vont saturer le cuir chevelu.

Petite astuce : l’huile de ricin est connue pour ses vertus purifiantes, et permet de freiner la chute de cheveux, puisqu’au contraire, elle accentue la pousse. Une méthode parfaite pour allier beauté des cheveux et technique anti chute. Pour Pauline Poilpre, "les produits qui s’appliquent sur les cheveux sont des embellisseurs, mais il n’y a qu’en interne que la magie opère vraiment". Donc si vous avez tendance à beaucoup perdre vos cheveux, filez chez le dermato, lui seul pourra traiter le problème en interne.

via GIPHY

Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus