Cheveux : le fer à lisser qui se range au frigo

Cheveux

Cheveux : le fer à lisser qui se range au frigo

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 4 Juillet 2016

Fini les cheveux secs et brûlés par votre fer à lisser à 200°. Désormais, cet objet vous permet d’obtenir un brushing impeccable seulement grâce au froid de votre congélateur. Explications.

Non ce n’est pas une blague. Grâce à sa technologie inversée, ce lisseur permet d’obtenir un lissage parfait sans passer par la case chaleur. David Roe, néo-zélandais d’origine et fondateur de la société Inverse, a sorti il y a quelques semaines, Inversehair, un mini fer à lisser dont la température est inférieure à 0°. D’après David, c'est en observant sa femme, qui, pour avoir les cheveux brillants et des boucles parfaitement dessinées se rinçaient les cheveux à l’eau très froide, qu'il auraient eu cette idée de génie.


Comment ça marche ? Avant utilisation, on place pendant quelques heures l’objet dans le congélateur. Puis, sur cheveux humides, on procède très simplement au lissage, comme avec un lisseur classique sauf que c’est sans fil et glacé ! Pourquoi ? Les températures inférieures à zéro permettent de changer la fibre d’origine du cheveu et de laisser un effet lisse et brillant à votre chevelure.


Seul bémol, ce lisseur (quasi) révolutionnaire n’est pour le moment disponible qu’en Nouvelle-Zélande. Côté prix, il faut comptez environ 180 euros pour s’offrir ce petit bijoux. Bon, maintenant, il ne reste plus qu’à espérer son arrivée en France ! Alors convaincue ? 

 

Ava Skoupsky

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus