Cheveux : la pire tendance cheveux des années 90 fait son grand retour Cheveux : la pire tendance cheveux des années 90 fait son grand retour

Cheveux

Tendance cheveux : la pire tendance cheveux des années 90 fait son grand retour

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 31 Octobre 2019

Avec les nouvelles techniques de coloration, vous vous croyiez débarrassé.e.s à tout jamais des gros ratés capillaires ? Cette tendance qui revient des années 1990 vous prouvera le contraire.

Quelque chose nous dit que c’est la seule tendance capillaire à laquelle vous ne succomberez pas cet hiver. S’emparant de plus en plus fort d’Instagram, les mèches dites "chunky" réinvestissent les chevelures des plus… Audacieuses. Cette tendance tout droit venue des années 1990 est certainement le pire cauchemar des désormais habituées des balayages et autres tie and dye. Pourquoi ? Car même si on a adoré la voir sur les soeurs Olsen, Jessica Simpson, Christina Aguilera ou même sur Kelly Clarkson, on n’était pas sûrs d’apprécier ça sur n’importe qui.
Alors, si vous voulez blâmer quelqu’un pour la réapparition de cette mode : tournez vous vers Kim Kardashian. Dans son dernier clip publicitaire, la star arbore en effet un carré brun aux mèches caramel des plus vintage… Même si sa version est clairement édulcorée.

Mais alors, en quoi consiste le "Chunky Highlight" ? Il s’agit de mèches réalisées grossièrement et en contraste sur la masse pour apporter de la lumière. Pas question de travailler le cheveu quasi individuellement comme dans un balayage et de fondre la coloration à la racine pour un résultat naturel. Non, le chunky highlight se réalise sur des mèches entières car il faut, surtout, qu’on le remarque. Atout formidable : il fonctionne aussi bien sur les chevelures blondes, rousses ou brunes à raison d’entretien régulier. Mais ça, c’est valable pour toutes les colorations.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Valerie O (@hairbyvalerieo) le

Alors, vous allez passer le cap ? 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires