Cheveux : j'ai la même coupe depuis des années, c'est grave docteur ?

Cheveux

Cheveux : j'ai la même coupe depuis des années, c'est grave docteur ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 25 Octobre 2017

Comme Anna Wintour, votre coiffure est devenue votre signature ? Voici comment rompre la routine et se faire une nouvelle tête sans le regretter.

Depuis des années, vous avez la même coupe ? "Mi-longs, légèrement dégradés, avec une raie au milieu : j’ai la même coiffure (et donc la même tête) depuis l’enfance, explique Tanissia, 25 ans. Il faut dire qu’ à l’âge de 3 ans, je me suis coupé les cheveux toute seule et on a dû me raser la tête. Depuis, j’ai perdu pas mal de ma curiosité capillaire. Mais quand même, quel ennui"

C’est grave, Docteur ?
La peur du changement correspond souvent à la peur de vieillir et de perdre ainsi sa part d’enfance. Entrer dans l’âge adulte revient à assumer sa féminité et sa séduction, ce qui ne va pas toujours de soi.

Comment ça se soigne
Le coiffeur peut introduire progressivement du changement. Créer une mèche longue devant, pour finir par une frange. Rien de drastique, mais l’image de soi se transforme peu à peu, ce qui permet de sortir de vos vieux schémas, voire, qui sait, de trouver une coupe qui vous ira mieux que l’ancienne. En dernier recours, téléchargez une appli qui propose des simulations de coupes et de couleurs à partir d’un selfie. Parfois ça suffit pour se lancer. Style My Hair de L’Oréal Professionnel (gratuit).

Jeanne Dréan adaptation Magali Bertin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus