Cheveux : 3 options pour zapper les cheveux blancs sans coloration

Cheveux

3 options meilleures qu'une colo classique pour zapper les cheveux blancs

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Résultat pas naturel, formules trop chimiques, entretien fastidieux... Cacher ses cheveux blancs, c’est la plaie. Et si ces trois options offraient un début de solution ?

Malgré pas mal de coming-out réussis, tout le monde, surtout à 30 ans, n’est pas prêt à assumer ses cheveux blancs. Pourquoi ? Parce que ce qui est stylé/sexy/culotté à 50 ans ne fonctionne pas toujours bien quand on est plus jeune (bonjour le coup de vieux). Et que tout le monde n’a pas, au naturel, des cheveux blancs soyeux, répartis harmonieusement dans une crinière vif-argent. Ce qui donne des légions de trentenaires abonnées à leur coloration mensuelle, pas toujours satisfaites du résultat et obligées, entre deux couleurs, de ruser avec les shampooings prolongateurs et les sprays retouche. Heureusement, des nouveautés donnent des raisons d’espérer.


1. AGE PERFECT, DE L’ORÉAL PARIS

POUR QUI ?
Les blondes et les bases châtain très clair, surtout si elles ont beaucoup de cheveux blancs.
LE PRINCIPE
Vous vous souvenez de la colo lilas que faisaient certaines mamies il y a quinze ans ? C’est la même chose, en mieux. Ces baumes colorants n’oxydent pas mais voilent les cheveux blancs en transparence d’un léger reflet doré, ce qui permet d’homogénéiser et d’embellir la crinière.
CONCRÈTEMENT
Le produit s’utilise à la maison après le shampooing. On laisse poser 10 minutes. Le résultat tient entre deux et dix lavages.
LES POINTS NÉGATIFS
Il ne faut pas s’attendre à ce que les cheveux blancs soient couverts. C’est surtout une façon de leur donner un reflet lumineux et de mieux les fondre au reste de la chevelure.
LES POINTS POSITIFS
Le processus d’application n’est pas contraignant, les cheveux ne sont pas du tout abîmés (au contraire) et on ne prend aucun risque côté couleur.
Soin Embellisseur Age Perfect, L’Oréal Paris, 12 €. 6 nuances, dont Ambre et Or Profond.




2. CRÈME BLONDEUR SPÉCIAL CHEVEUX BLANCS BLOND ME,DE SCHWARZKOPF

POUR QUI ?
Pour les châtains qui veulent passer à un blond doré tout en couvrant leurs cheveux blancs.
LE PRINCIPE
A faire faire chez son coiffeur, cette coloration éclaircit la chevelure de quatre tons et, en même temps, colore les cheveux blancs grâce à des pigments dorés. Vrai plus : la formule contient une technologie "renforçatrice de liaisons" (type Olaplex), donc les cheveux en sortent moins abîmés.
CONCRÈTEMENT
C’est le coiffeur qui dose l’éclaircissement. On laisse poser 45 minutes. Ensuite, l’effet repousse dépend de l’éclaircissement et de la quantité de cheveux blancs. Mais du moment qu’on blondit, les cheveux blancs se voient moins.
LES POINTS NÉGATIFS
A priori, difficile d’obtenir une nuance froide en partant d’un châtain. La technique convient donc surtout à celles qui veulent "un coup de lumière", pas un beige hitchcockien.
LES POINTS POSITIFS
On y passe moins de temps et c’est moins cher. Pour un châtain, le résultat peut aussi être plus flatteur qu’avec une coloration ton sur ton réalisée chez soi.
Crème Blondeur Spécial Cheveux Blancs Blond Me, Schwarzkopf, à partir de 30 € dans les salons agréés.



3. HAIR PRINT

POUR QUI ?
Pour les brunes et les châtains qui se méfient de la composition des colorations traditionnelles (y compris "botaniques" ou "végétales") et/ou qui trouvent leur résultat couleur pas naturel (trop foncé, trop uniforme, trop cuivré...).
LE PRINCIPE
Mise au point par un chimiste américain, cette formule non toxique fonctionnerait plus comme un "restaurateur" de couleur que comme une teinture. Au lieu de casser la structure du cheveu pour faire pénétrer la couleur de l’extérieur, elle réactiverait l’eumélanine, pigment responsable de la couleur originelle du cheveu. Elle ne contient que huit ingrédients, tous de qualité "food-grade" (autrement dit, dont l’innocuité est telle qu’ils peuvent être utilisés par l’industrie agro-alimentaire).
CONCRÈTEMENT
Le produit s’achète en ligne et s’utilise à domicile. Avant la coloration, il faut débarrasser les cheveux de tout résidu en utilisant le shampooing dit "chélateur" de la marque. Ensuite, celles qui ont eu recours, dans le passé, à un procédé chimique (coloration, lissage...) doivent appliquer sur les zones concernées un produit isolant (idéalement du beurre de karité).
LES POINTS NÉGATIFS
L’application est longue (au moins une heure pour faire toutes les applications et rinçages successifs) et très salissante. Il faut respecter les instructions à la lettre, sinon le résultat n’est pas là ou dure peu. Pour le moment, seules trois nuances sont disponibles, du brun au châtain clair (la marque travaille à une formule pour les blondes).
LES POINTS POSITIFS
Pas d’odeur, la formule est green. Mais surtout, les utilisatrices, dithyrambiques, disent avoir littéralement retrouvé leurs cheveux "d’avant", avec beaucoup de reflets (y compris cendrés) et de brillance.
Hair Print, 39 $ le kit sur Myhairprint.com

Photo by Nick Karvounis on Unsplash

Alice Elia, adaptation Magali Bertin

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.