JO d'hiver : Adam Rippon, patineur queer devenu idole JO d'hiver : Adam Rippon, patineur queer devenu idole

News

JO d'hiver : comment le patineur queer Adam Rippon est devenu une star

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Premier patineur artistique ouvertement homosexuel à se qualifier pour les JO de Pyeongchang, Adam Rippon a réussi à faire fondre le cœur de l'Amérique. Même la plus puritaine.

C’est LA star du moment. Adam Rippon, 28 ans, a représenté les Etats-Unis aux épreuves de patinage artistique des Jeux Olympiques d’hiver, en Corée du Sud. Et il a décroché une médaille de bronze, ainsi que le cœur de son pays. Une tâche difficile : l'athlète est le premier participant des JO à assumer ouvertement son homosexualité."[En 2015], j’ai décidé de faire mon coming out", raconte le patineur, qui campe sur des positions très engagées. En 2018, il a ainsi refusé de rencontrer Mike Pence, le Vice-président des Etats-Unis, qui soutient le financement des "thérapies de conversion" pour les personnes homosexuelles et a autorisé les entreprises à ne pas fournir de services à des couples du même sexe, lors de son mandat de gouverneur de l’Indiana. En février 2018, Adam Rippon balançait à GQ : "Je n’ai rien à lui dire". Ce qui n'a pas empêché le bras droit de Donald Trump de montrer son soutien à l'athlète sur Twitter. 

"Adam Rippon, je veux que tu saches que nous sommes POUR TOI. Ne laisse pas les fake news te distraire. Je suis fier de vous et de TOUS NOS GRANDS athlètes et ma seul attente envers toi et toute l'équipe des Etats-Unis, c'est que vous rentriez à la maison, médaillés d'or. Au taquet !"

Engagé, mais pas que, Adam Rippon fait également fureur avec son humour et sa personnalité flamboyante, au point que même l'actrice Sally Field (la maman dans Madame Doubtfire) veut le caser avec son fils. Que ce soit sur Instagram ou dans les médias, le patineur s’assume, n’hésitant pas à lancer des piques bien placées à ceux qui l’agacent.  "Je réponds aux gens méchants ET stupides, parce que c’est tellement facile de retourner la situation pour qu’elle soit marrante", explique-t-il en interview.  

"Pendant que tu étais occupé à être hétérosexuel, j'ai étudié le patin"


I’m hiking ????

Une publication partagée par Adam Rippon (@adaripp) le

"Je suis en pleine randonnée"


Et Adam Rippon n'est pas le seul à avoir aidé à la visibilité des sportifs LGBT aux JO. Gus Kenworthy, avec qui il est ami, a défrayé la chronique en embrassant son compagnon devant les caméras et a posté un tweet pendant la compétition : "On est là. On est queer. Il va falloir vous y faire".  #friendshipgoals

Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus