Sexe : voici les 5 positions sexuelles surcotées qu’on abandonnerait bien Sexe : voici les 5 positions sexuelles surcotées qu’on abandonnerait bien

Sexologie

Sexe : voici les 5 positions sexuelles surcotées qu’on abandonnerait bien par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Mercredi 12 Février 2020

Inconfortables, trop sportives ou non adaptées au plaisir féminin, il y a des positions que l’on continue de pratiquer, souvent par habitude ou par peur de décevoir son.sa partenaire. Il est temps de privilégier ce qui nous fait du bien plutôt que de jouer au Cirque du Soleil.

NB : Chaque personne a ses propres préférences sexuelles. Si cette liste contient une position que vous adorez, ne vous privez surtout pas pour nous.

#1 Le 69 
Sur le papier, rien de plus simple. Un tête-bêche de sexe oral qui a le mérite de faire gagner du temps et d’être très excitant puisque les deux partenaires sont censé.e.s donner du plaisir en même temps qu’ils.elles en reçoivent. Dans la pratique, un bon 69, c’est beaucoup trop de concentration. Qu’il s’agisse de ce que vous faites à l’autre où de ce que vous ressentez, vous n’êtes jamais complètement dedans. C’est qu’on appelle du travail vite fait mal fait.

#2 La cow-girl inversée
Si l’on prend l’exemple d’un couple hétérosexuel : l’homme est allongé, la femme "assise" sur son sexe à califourchon mais dos à lui. Pourquoi certains hommes l’aiment ? Parce qu’elle est très populaire dans le porno (et pour cause, elle est très photogénique), parce qu’ils peuvent observer les fesses de leur partenaire et parce que le mouvement de haut en bas est agréable pour eux. Pour ladite partenaire, en revanche, c’est ultra-sportif. Appuyée sur les avant-bras à bouger ses fesses à la seule force des cuisses, on est plus proche du cross-fit que de la partie de plaisir. Avec en prime, vue sur les gros doigts de pieds de monsieur. Non merci.

#3 Le batteur de pieux
L’un.e des deux partenaires est sur le dos et balance ses jambes en arrière à la perpendiculaire (l’équivalent de la position de la charrue pour les yogis). L’autre se tient au dessus et "s’assoit" sur son ou sa partenaire en la pénétrant (ou non) avec son pénis (ou autre), un peu comme sur une chaise. Le problème ? Cela nous évoque plus une tentative de ne surtout pas toucher la cuvette des toilettes d’une aire d’autoroute douteuse qu’un moment de détente et de plaisir.

#4 Les ciseaux
C’est LA position lesbienne plébiscitée sur les sites pornographiques. Dans la réalité, il semble qu’elle corresponde plus à la vision hétérosexuelle (et masculine) fantasmée de ce qu’est un rapport sexuel entre femmes. Selon les premières concernées, elle n’est pas forcément la plus confortable ni la plus efficace pour maximiser le "frottement" indispensable à l’orgasme clitoridien.

#5 Le sexe debout
Vous la visualisez cette scène de cinéma ? Un homme plaque une femme contre un mur, lui soulève la jambe, la surélève et la pénètre. Et ainsi, sans difficulté particulière, ils font l’amour dans la joie. C’est oublier un élément crucial : un corps humain, ça pèse son poids. À moins que vous vous nourrissiez exclusivement de surimi et que vous sortiez avec un culturiste, on ne voit pas comment cette position est physiquement tenable plus d’une minute trente.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires