Sexe : voici le guide ultime pour faire l’amour dans l’eau Sexe : voici le guide ultime pour faire l’amour dans l’eau

Sexologie

Sexe : voici le guide ultime pour faire l’amour dans l’eau par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 19 Juillet 2019

Du port du préservatif à la lubrification naturelle en passant par les positions à favoriser, on vous dit tout.

Que vous vouliez rejouer la scène de la piscine d’une célèbre télé-réalité ou bien de vous la jouer sea, sex and sun dans l’eau salée, l’amour dans l’eau est une tentation tout avouée de l’été. Seulement voilà, dans la vraie vie, le sexe dans l’eau n’est pas chose aisée. Certes très excitant – corps humides, excitation de braver l’interdit – l’amour dans l’eau ajoute quelques contraintes et difficultés. Par exemple, bien que cela paraisse fou, l’eau élimine la lubrification vaginale naturelle. Les muqueuses sont exposées à des éléments inhabituels sous l’eau, tel que le sel ou le chlore, ce qui a pour conséquences de modifier les sécrétions naturelles. Du coup, choisissez un lubrifiant résistant à l’eau, à base de silicone, par exemple.
Avant de parler positions, il est important de clarifier quelques idées reçues ou légendes. Les risques habituels liés aux relations sexuelles - grossesse, IST et irritation - ne disparaissent pas dans l’eau et même, dans certains cas, peuvent être augmentés. On fait le point.

#1 L’eau détruit-elle le sperme ?
Qu’elle soit chlorée, salée ou calcaire, l’eau ne tue pas les spermatozoïdes. C’est un mythe. Et donc, avoir des relations sexuelles dans l’eau ne réduit pas le risque de grossesse ou d’IST. Ce qui est vrai en revanche c’est que les spermatozoïdes meurent en 30 minutes à l’air libre. Alors que leur durée de vie in vivo – vagin ou anus – est bien plus longue, de l’ordre de 2 à 5 jours. Dans l'eau (piscine, douche, bain, eau de mer...), les spermatozoïdes meurent quasi-instantanément. Ils sont faits pour vivre dans un milieu alcalin, donc si on les plonge dans un milieu acide (eau chlorée), ils n'ont aucune chance de survivre.

#2 Peut-on contracter une IST sous l’eau ?
Vous devez avoir un contact sexuel ou un contact peau à peau pour transmettre une IST. Donc, non, les risques de contracter une IST ne disparaissent pas simplement parce que vous êtes dans l'eau. Ceci étant, il faut ajouter qu’avoir des relations sexuelles dans l'eau peut augmenter le risque d'autres types d'infection, telle qu'une infection urinaire. La faute aux bactéries. L'eau pourrait pénétrer dans le vagin pendant les rapports sexuels, et à force de frottement se faufiler dans des lésions préexistantes ou crées lors du rapport et qui vous rendent sujètes aux infections.

#3 Peut-on tomber enceinte sous l’eau ?
Oui, pour toutes les raisons précédentes. Pour éviter une grossesse il faudra donc prendre les mêmes précautions que lors de relations hors de l’eau. Du coup, ne stoppez pas votre contraception avant l’été, à moins de vouloir concevoir.

#4 Les préservatifs fonctionnent-ils dans l'eau ?
Pour pallier les points #2 et #3, il y a bien sûr, le préservatif. Mais celui-ci est-il efficace sous l’eau ? Si vous avez un rapport sexuel incluant une pénétration de pénis dans le vagin et que vous voulez utiliser un préservatif traditionnel, tout ira bien dans la plupart des eaux. Mais l'ajout de lubrifiant à base de silicone est recommandé car les frictions créées par le manque de lubrifiant vaginal pourraient déchirer le préservatif.
En revanche une eau chlorée et chaude, comme celle d’un spa, pourrait altérer l’efficacité du préservatif. Sinon, pensez à enfiler le préservatif hors de l’eau. Une fois immergé il pourrait glisser. Les préservatifs féminins sont une meilleure option car ils ont plus de chances de rester en place, ils sont fabriqués en polyuréthane durable et vous pouvez les mettre en place avant même de mettre votre maillot de bain.

#5 Aqua-sutra
Comme dit précédemment, on opte pour un lubrifiant à base de silicone. Donc, faites attention de ne pas glisser si vous êtes dans un bain, un jacuzzi.
En mer, on recommande un face à face. Ou bien un dos à face. Dans une piscine, aidez-vous des marches ou du rebord !
Si tout cela vous semble périlleux, pensez à commencer les préliminaires sous l’eau et poursuivre les galipettes sur la serviette. Ou sur le sable, même si là, un grain de sable pourrait enrailler vos ébats…

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires