Sexe : pourquoi bien respirer pendant l’acte est-il important ? Sexe : pourquoi bien respirer pendant l’acte est-il important ?

Sexologie

Sexe : pourquoi bien respirer pendant l’acte est-il important ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 12 Mars 2019

Pas besoin d’être adepte de pratiques compliquées pour décupler son plaisir. Il suffit juste de bien respirer. On vous dit tout sur cette bonne nouvelle.

Positions, moments de la journée, lieux… De nombreux conseils sont distillés dans les médias ou dans les manuels, pour optimiser votre vie sexuelle. Ce dont on ne parle pas beaucoup en revanche, mais qui est très important, c’est l’art de la respiration. Actrice majeure de notre bien-être nous y prêtons attention en faisant du sport, ou bien en pratiquant la méditation en pleine conscience. Or, le sexe reste un effort physique de haute intensité et met en branle tous nos sens. Négliger cette respiration revient à se couper de 90 % nos sensations, qui sont directement liées à cette pratique. Pourtant, personne ne nous a appris.



Bien souvent, un rapport sexuel, est ponctué de moments de grandes intensités où le corps se contracte. La respiration se bloque et cela contribue à la montée de l’excitation. Il faut en amont user de la respiration abdominale ou ventrale. Elle apaise le stress et stimule le système nerveux parasympathique, qui augmente la libido en ralentissant la pression artérielle et le rythme cardiaque. La respiration thoracique, elle, fait gagner en tonus et en puissance musculaire.

S'entraîner lors de sa routine masturbatoire
La respiration abdominale va détendre l’ensemble de nos chaines musculaires, fluidifier notre respiration, réguler notre excitation, nous faire vivre des orgasmes dans la détente, plus que dans la contraction. Tout simplement parce que la respiration permet à l'oxygène de remplir votre corps et favorise ainsi le flux sanguin. Or, la circulation du sang est obligatoire pour avoir un bon orgasme, puisque c'est elle qui fait gonfler nos organes génitaux, notamment notre clitoris, et le rend plus sensible. Pour une respiration abdominale efficace il faut inspirer cinq secondes puis expirer cinq secondes. Bien sûr, pendant les ébats, il n’est pas aisé de penser à tout. Du coup, ne pas hésiter à s’entraîner pendant des sessions de slow sex ou bien dans sa routine masturbatoire. On s’allonge et on se connecte à sa respiration, en inspirant par le nez en gonflant l’abdomen puis en expirant par la bouche. Cet exercice permet de se rendre compte que cela amène une détente profonde du bassin.
Quant aux positions à adopter pour prendre soin de sa respiration, mixer confort et imagination. Si le missionnaire ne parait pas idéal, celle de l’endromaque permet une belle amplitude de la cage thoracique. Le cheval renversé ou les ciseaux, aussi. En levrette, la personne à quatre pattes pourra écarter un peu les genoux pour permettre une meilleure ouverture de l’abdomen. À vous de jouer... et de respirer. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires