Sexe : ces moments "gênants" qui ne devraient plus être tabous Sexe : ces moments "gênants" qui ne devraient plus être tabous

Sexologie

Sexe : ces moments "gênants" qui ne devraient plus être tabous par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Jeudi 15 Novembre 2018

Quelques cinéastes et showrunners comme Lena Dunham ont tenté de représenter une sexualité fidèle à la réalité dans les séries et au cinéma. Malgré ça, vous n’êtes pas prêtes de voir les moments les moins glamour de votre vie sexuelle à l’écran. Et c’est bien dommage.

#1 Le "pet " vaginal

Aussi appelé "pet de fouffe" ou "frout", il n’a rien à voir avec une flatulence, résultat de l’accumulation de gaz dans l’intestin. Il survient généralement pendant un acte sexuel hétérosexuel (ou au cours d’une activité sportive comme le stretching) à cause des appels d’air provoqués par la pénétration et le relâchement des muscles vaginaux. Juste de l’air donc, inodore et parfaitement incontrôlable.
A l’écran : Rien. Et a cause de l’invisibilisation du pet vaginal dans les séries et au cinéma, l’auteure de ces lignes a du renoncer à une belle carrière de Yogi suite à un frout non désiré. Cela doit cesser !

#2 La valse des ventres

Quand l’un des partenaires a un peu d’embonpoint, il n’est pas rare de remarquer un "flop flop" un peu embarrassant pendant le rapport sexuel. S’en suit en général une pause interrogative. Puis vous vous rendez à l’évidence, c’est bien le bruit de vos deux ventres qui se cognent l’un contre l’autre (le plus flasque fouettant généralement le plus affuté).
A l’écran : Vous n’y pensez pas ? Dans les meilleures productions hollywoodiennes, les deux protagonistes usent généralement de leur souplesse et de leur cambrure bionique pour ne montrer que des ventres plats et musclés qui se font face sans jamais se toucher.


#3 L’éjaculation féminine

Qu’il s’agisse d’un petit jet ou d’une marre de liquide (voire d’un peu d’urine mais c’est un autre sujet), il n’est jamais très agréable de décharger le fruit de sa jouissance. Si le phénomène est encore mal connu, pas de honte à être une femme fontaine. Oui, c’est galère pour le linge mais ça peut aussi être très excitant. Et puis, c’est bien ce que font les hommes non ?
A l’écran : Vous avez déjà vu un couple en galère dans des draps mouillés à 2h du mat’ au ciné ? Nous, jamais.

#4 Le blues de l’après

Un sentiment de tristesse ou de mélancolie vous envahit après un rapport sexuel ? Ça s’appelle la dysphorie post-coïtale. Et bien entendu, ça touche principalement les femmes. Si cela ne vous dit rien, c’est que le sujet reste tabou. Dans une société qui glorifie le plaisir de l’acte sexuel (et le pouvoir du phallus), on n’accepte pas tellement que ça vous donne juste envie de vous foutre en l’air.
A l’écran : Après le sexe, deux écoles : l’euphorie victorieuse ou la déception caricaturale (vous vous êtes réellement déjà sauvées trente secondes après l’amour parce que le mec était nul ?). Entre les deux, c’est la zone grise du cul. Dommage, c’est dans ce vide que le propos pourrait devenir intéressant

#5 S’essuyer après le sexe

Après l’amour, ce que l’on déteste par dessus tout, c’est de se voir tendre un vulgaire rouleau de papier toilette pour essuyer le sperme accumulé à l’entrée du vagin. Pourtant, si l’on ne lave jamais l’intérieur de ce dernier pour ne pas en altérer la flore, il est conseillé de limiter l’humidité à l’extérieur, qui favorise la prolifération des bactéries. Un geste santé, donc.
A l’écran : "Sweet dreams darling" (traduction : "Endormons-nous paisiblement toi, moi, et ce truc collant qui coule entre mes jambes").

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus