Sexe : 6 spots où vous ne devriez pas faire l’amour cet été Sexe : 6 spots où vous ne devriez pas faire l’amour cet été

Sexologie

Sexe : 6 spots où ne surtout pas faire l’amour cet été par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Lundi 24 Juin 2019

L’été cristallise toutes les envies de ceux qui espèrent pimenter leur vie sexuelle. Mais pour que le fantasme ne vire pas au cauchemar, mieux vaut éviter certaines situations à risque.

#1 Dans une piscine

L’univers aquatique (mer, lac, piscine) est plein de bactéries qui peuvent provoquer infections urinaires, mycoses et autres joyeuses saletés qui vous conduiront tout droit vers le prélèvement vaginal (et ça n’est pas franchement agréable). Par ailleurs, l’eau assèche, ce qui peut avoir pour conséquence des rapports sexuels douloureux. Double effet kiss-cool, le manque de lubrification peut entraîner un déchirement du préservatif.

#2 Dans une voiture

Selon une étude publiée dans Accident Analysis & Prevention, 33% des hommes et 9% des femmes ont déjà eu une activité sexuelle (dont pénétration vaginale) dans une voiture, pendant qu’elle roulait. Plus d’un tiers des répondants a déclaré avoir accéléré ou être sortis de sa file. 11% disent même avoir lâché le volant. Votre salut ? La pause qui s’impose et dont vous faites ce que vous voulez.

#3 Sur le sable 

Dans l’imaginaire collectif, la plage est LE spot sexy où batifoler l’été. Dans la réalité, à moins que vous ayez pris soin de disposer une serviette XXL et de la fixer au sol, vous n’échapperez pas au sable. En plus de risquer une infection, vous pourriez vous faire mal, très mal, voire vous brûler pendant le rapport sexuel. Trouvez-vous plutôt un rocher un peu plat.


#4 Dans la salle de bain d’un Airbnb 

Chacun fait ce qu’il veut dans sa propre maison. Mais si vous envisagez de faire l’amour dans un Airbnb, mieux vaut éviter la salle de bain. Dans la douche, vous risqueriez de vous appuyer sur un porte-savon ou pire, à la colonne de douche. Mal posés ou trop fragiles, ils ne tiendront pas le coup. Quant au lavabo, s’ils semblent calibrés pour le sexe au cinéma, dans la réalité une vasque n’est pas faite pour supporter le poids d’une personne et peut facilement céder. Et faire sauter votre caution avec.

#5 Dans les bois

La forêt, le soleil qui passe à travers les arbres, la légère brise qui souffle sur vos corps… le sexe en pleine nature a de quoi faire rêver. Pourtant, en plus de la sensation désagréable de l’herbe pas toujours fraîche et des cailloux, les inconvénients sont nombreux. Outre les fluides corporels dont raffolent les mouches, vous vous exposez aux tiques, qui peuvent piquer jusque dans la vulve et transmettre la maladie de Lyme. Dans Comment faire l’amour dans la nature (éd.Danger Public), Élise Rousseau donne plein de conseils précieux pour éviter les déconvenues.

#6 Sur un ponton

A moins que vous soyez excités par la possibilité de vous faire prendre, le ponton est une option très peu discrète pour faire l’amour en extérieur. Si, au bord de certains lacs, ils semblent laissés à l’abandon ou privés, les pontons sont en fait les pires autoroutes qui mènent à la mer l’été. Chaque fois que vous penserez être tranquilles, quelqu’un surgira, bob sur la tête et glacière à la main en ayant comme vous, pensé que la voie était libre.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires