Sexe : 5 résolutions qu’on pourrait bien tenir en 2019 Sexe : 5 résolutions qu’on pourrait bien tenir en 2019

Sexologie

Sexe : 5 résolutions qu’on pourrait bien tenir en 2019 par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Jeudi 10 Janvier 2019

2018 aura été l’année de la libération de la parole des femmes, dans leur vie publique ET leur vie intime. Et comme 2019 = année des meufs, on compte bien rester sur cette lancée. Ça commence par un empowerment sur mesure et quelques bonnes résolutions (à suivre si vous le voulez).

#1 On s’offre des orgasmes

Encouragées à demander son droit à la jouissance par le raz-de-marée "T’as joui ?" sur Instagram, on est plus déterminées que jamais à voir des étoiles en 2019. Votre moitié ne semble toujours pas au point sur la stimulation clitoridienne et l'orgasme malgré vos explications ? Ne comptez que sur vous même et sur la technologie. Avec votre 13ème mois, investissez dans un joujou comme le We-Vibe 4 ou le "Doigts vibrants" à utiliser en couple. On vous suggère d’ailleurs de partager les frais.

#2 On reste à l’écoute

Le sexe se regarde, s’expérimente et…s’écoute. En trainant un peu du côté cul des podcasts en 2018, on a déniché quelques pépites. Parmi elles, "Me, My Sexe and I" qui donne voix aux sexualités des femmes noires, "Sex and Sound", le podcast star de Maia Mazaurette ou encore "Ctrl X" pour vous abreuver d’érotisme.


#3 On limite l’alcool

En matière de sexe, l’alcool peut-être un excellent désinhibiteur pour certaines. Le problème, ce sont ses effets sur la lubrification. Une étude du Journal of Sex Research montre que l’alcool réduit de façon systématique la "réponse orgasmique". Un effet "Whiskey Vagina" qui rendrait tous les efforts de stimulation sexuelle inefficaces sur les femmes trop imbibées.

#4 On se fixe des objectifs "personnels"

On insiste sur ce mot car l’idée n’est pas de cocher toutes les cases de ce qui constituerait une sexualité épanouie selon les standards, les copines (et même nous). Nous avons toutes des axes d’amélioration de notre plaisir, des fantasmes, des envies de nouveauté. De notre côté, tout est listé, numéroté et on commence la mise en pratique dés maintenant (enfin dès demain parce qu’aujourd’hui on est scotchée devant Marie Kondō sur Netflix)

#5 On essaie l’anal ?

Vanter les plaisirs de la sodomie, c’est bien, l’essayer c’est encore mieux ? Au nom de la sororité, on apprécierait que vous sautiez le pas avec nous. C’est aussi la recommandation du site Refinery29 dont on adore les articles sexe pointus . Et si ça ne vous branche qu’à moitié, pourquoi ne pas tenter une "curiosité sexuelle" qui vous sort de votre norme (ou même de votre orientation)?

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.