Qu'est-ce que le dogfishing, la nouvelle tendance trompeuse sur les applis de rencontre ? Qu'est-ce que le dogfishing, la nouvelle tendance trompeuse sur les applis de rencontre ?

Sexologie

Qu'est-ce que le dogfishing, la nouvelle tendance trompeuse sur les applis de rencontre ? par Virginie Gonçalves

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 23 Août 2019

Oh la belle bête ! Alors que vous naviguez sur Tinder à la recherche de votre prochain date, vous tombez sur une photo avec un adorable chien. Conquis.e, vous swipez à droite sans même un regard pour son maître. Et si vous étiez victime de dogfishing, la dernière tendance sur les sites de rencontre ?

Le chien, meilleur ami de l'homme... Et du dragueur ? Sur les sites et applis de rencontre, les photos avec cet animal de compagnie facilitent traditionnellement les connections. Elles offrent un sujet de conversation tout trouvé pour briser la glace et surtout multiplient les chances de matches. Qui n'a jamais swipé à droite sur Tinder après être tombé sur la photo d'une adorable bête ? On est parfois tellement attendri par la mignonne bouille qu'on en regarde à peine la tête de son maître ou on décide carrément de faire des concessions sur nos goûts. Parce que ce chien le vaut bien.

Une technique toute bête
Si on aime les animaux, on ne pourra s'empêcher de fondre pour une belle bête et certains l'ont bien compris. Depuis quelques temps, une nouvelle tendance a ainsi émergé sur les sites et applis de rencontre, le dogfishing. Ce terme utilisé pour la première fois par le Washington Post le 12 août 2019 désigne le fait de poster une photo avec un chien mignon qui n'est pas le sien pour attirer les matches. L'animal servant d'appât. Cette pratique de plus en plus courante est principalement utilisée par les hommes. Car les femmes sont plus sensibles à ce détail. Peut-être parce qu'elles projettent certaines qualités sur les propriétaires d'animaux domestiques. Ils seraient forcément sympas et empathiques. Et s'ils savent prendre soin d'un chien, ils traiteront également bien leur copine.

Tous menteurs ?
Le dogfishing n'est pas en soi un mensonge puisque l'utilisateur n'affirme jamais que c'est son chien, tout est insinué. Rien à voir avec les fausses photos et les infos mensongères sur le physique. Mais cela reste moralement douteux car on se dit forcément que cette bête sur la photo est celle du propriétaire du profil. C'est une forme voilée de tromperie qui joue clairement sur le faible de certains utilisateurs pour les animaux. Mais si on swipe à droite juste parce qu'un chien est mignon n'est-on pas aussi responsable ? Dans le monde de la rencontre en ligne, la première impression est cruciale et on n'a que quelques photos et mots pour convaincre. Résultat, sur Tinder et compagnie, ce n'est plus un secret, tout le monde s'arrange avec la vérité pour se présenter sous son meilleur jour. Attention toutefois à ceux qui pratiquent le dogfishing. Une fois le pot aux roses découvert, la déception est souvent insurmontable. Après tout, si on manque de sincérité sur ça, que cache-t-on d'autre ? Et là, c'est thank you next !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires