Actuellement en kiosque !

GL cover mag Février 2018 header maxi Alt 2

Edition papier

Découvrir

Edition numérique

Découvrir
HautHab__Leaderboard - skin
Inboard

Les news sexe du mois de janvier

Les news sexe du mois de janvier

Un fantasme qui sort du placard, un président américain qui, lui, va finir dans le placard, un léger souci dans l'éducation sexuelle des LGBTQ et des petits danois plus portés sur le cul que sur le hygge, voici les quatre infos sexe qu'il ne fallait pas louper ce mois-ci.

#1 Et vous, vous “cuckoldez“ ?

Si le terme est connoté pour le moins négativement – "cuckold" = cocu – des psychologues et journalistes américains ont récemment défendu une vision moins glauque du “cuckolding“. Ils ont en effet mené une étude sur 1000 américains révélant que 58% des hommes et un tiers des femmes trouveraient du plaisir et de l’excitation dans des fantasmes d’adultère. En gros, imaginer leur partenaire coucher avec quelqu’un d’autre les chauffent grave. Ils y pensent même souvent, qu’ils soient spectateurs ou eux-mêmes en plein coït avec une autre personne. Rassurez-vous, si vous aussi vous avez des fantasmes de “cuckolding“, selon les spécialistes c’est plutôt positif. Vous n’êtes donc ni psychopate, ni malsaine, et votre couple ne part pas en toupie. Youpi !

#2 Chaud-froid à la Maison Blanche ?

Ces jours-ci (et d’ailleurs tous les autres jours de l’année), mieux vaut bosser pour les Macron que pour les Trump. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ambiance n’est pas au beau fixe à la Maison Blanche depuis que le Wall Street Journal a déterré, le 12 janvier, l’affaire de la partie de jambes en l’air (étouffée pendant les élections contre 13 000 dollars) de l’actrice porno Stormy Daniels avec le président en 2006. Si vous êtes du genre à suivre, cela correspond aussi à la première année du mariage de Donald Trump avec Melania et au moment où elle était enceinte de Barron (la grande classe). Depuis, Melania est aux abonnées absentes. Elle a même annulé son voyage au forum économique de Davos. Mais ce 30 janvier, elle a fait sa première apparition publique depuis l’affaire, pour le discours annuel sur l’État de l’Union donné par son tendre époux. Une trêve ? Mais non, mets donc les voiles Melania !

#3 Les MST, c’est moche. Mais pour les LGBTQ tout le monde s’en cogne

Qui se soucie de l’éducation sexuelle des adolescentes LGBTQ ? Pas grand monde apparemment. Une nouvelle étude conduite sur 160 ados et publiée dans le Journal of Adolescent Health révèle que la majorité d’entre elles n’ont aucune idée de comment se protéger pendant le sexe. La plupart n’ont même pas conscience qu’elles peuvent contracter une MST en ayant des rapports sexuels avec une fille. Quant à l’existence de la digue dentaire, ou la trouver ou comment la fabriquer, là aussi les filles sèchent. Pour justifier leur ignorance, elles pointent du doigt les programmes d’éducation sexuelle complètement hétéro-centrés auxquels elles ont accès à l’école (Surprise, on ne couche pas tous avec une banane !). Dommage quand on sait que de moins en moins de jeunes américains se définissent comme hétéros.

#4 Danemark : le "sextape gate" 

Les jeunes danois sont-ils plus chauds qu’on ne le pense ? Ils sont surtout plus stupides apparement. À l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 1000 jeunes (non mais 1000 quoi !) sont poursuivis pour la diffusion massive de la sextape de deux adolescents de 15 ans sur Facebook entre 2015 et 2017. Ils ont entre 15 et 20 ans. C’est le réseau social qui a saisi les autorités américaines, les autorités danoises ont ensuite été alertées par Europol. Au Danemark, la diffusion d’images à caractère sexuel impliquant des mineurs constitue un délit de pornographie infantile et est passible de six ans d’emprisonnement. Dans le cas des 800 garçons et 200 filles à avoir partagé la vidéo, ils devraient s’en sortir avec 20 jours de prison avec sursis et une amende. Eh ouais, n’est pas Jacquie et Michel qui veut les gars !

LIRE LA SUITE
Elia Manuzio
Inread
Loginnn
__5574__FR-New-Glamour__Impact__Interstitiel - interstitiel

Vous possédez un compte Glamour ? Gagnez du temps !

se connecter
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.