Les femmes font autant de rêves érotiques que les hommes Les femmes font autant de rêves érotiques que les hommes

Sexologie

Sexe : les femmes font autant de rêves érotiques que les hommes

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Dimanche 14 Juillet 2019

Qui a dit que les femmes faisaient moins de rêves érotiques que les hommes ? Sûrement des hommes, il y a très longtemps, qui ont fini par répandre la rumeur. Une étude démontre enfin que les femmes en font autant qu'eux.

Rêver de flirter, ou d’avoir des rapports sexuels avec quelqu’un, n’est pas une activité réservée à un genre plutôt qu’un autre. Selon une récente étude publiée dans la revue britannique Psychology and Sexuality, les femmes se laissent autant aller à des rêveries érotiques que les hommes. Pour obtenir cet équilibre, des scientifiques de l’University of Freiburg, en Allemagne, ont interrogé 2907 personnes âgées de 16 à 92 ans et ont découvert que, genres confondus, les personnes interrogées estimaient que 18% de leurs rêves étaient érotiques. Concernant les 18-30 ans, chez les hommes, ils évaluaient que 25% de leurs rêves étaient érotiques, cette propension était de 22% chez les femmes de la même tranche d’âge.

L’étude revient également sur d’anciens chiffres, datant de 1966 et de 1988, rapportant qu’à l’époque, moins de 4% des femmes affirmaient faire des rêves érotiques. Et qu'il y a 50 ans, celles qui pouvaient en parler, en évaluaient trois fois moins qu'aujourd'hui. Mais rappelons-le : au temps jadis, la vie sexuelle des femmes était niée, il était donc impensable de parler de ses rêves érotiques comme on peut le faire aujourd’hui. Les chercheurs précisent que la révolution sexuelle, et les mouvements féministes, y sont naturellement pour quelque chose et qu’aujourd’hui, les femmes peuvent plus librement parler de leur sexualité.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires