Entretien d’embauche, compétition sportive : faut-il éviter le sexe avant un événement important ? Entretien d’embauche, compétition sportive : faut-il éviter le sexe avant un événement important ?

Sexologie

Entretien d’embauche, compétition sportive : faut-il éviter le sexe avant un événement important ? par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 11 Mars 2020

De Reddit à Doctissimo, le mystère reste entier : avant l’échéance, est-il préférable de garder son slip ?

"Il emmène pas Popol au cirque avant un rendez-vous important. Il sait rien, ce mec. C’est comme si tu sortais avec un fusil chargé". Dans le film Mary à tout prix, cette réplique culte (oui, en 1988, on regardait les films en VF) soulève une question qui continue de nous titiller : faut-il se masturber ou avoir un rapport sexuel avant un rendez-vous important ?

Faisons deux familles. D’un côté les rendez-vous stressants et émotionnellement chargés où détente, swag et panache de jeune loup seront nos meilleurs alliés : premier date, demande en mariage, entretien d’embauche, pitch de sa prochaine startup. De l’autre, les évènements qui requièrent une très bonne condition physique, de la concentration et un esprit frais : les compétitions sportives type rencontre départementale de GRS (c’est pour une amie), marathons (pour notre par, une Color Run d’à peine 5 km), match de tennis.

Dans le premier cas, à moins d’avoir une vie sentimentale particulièrement active, il est peu probable que vous ayez une relation sexuelle juste avant un date. Il s’agit donc de savoir s’il est conseillé de se masturber avant de retrouver une potentielle conquête. La réponse est oui. La première rencontre nécessite d’être le moins stressé.e possible (personne n’a envie de choper un hamster). La masturbation libère l’esprit, améliore l’humeur et peut même favoriser la lubrification naturelle du vagin plus tard dans la soirée. Par ailleurs, une personne qui se masturbe régulièrement et développe une connaissance de son corps est plus à même de guider son.sa partenaire lors d’ébats à deux.

En ce qui concerne le sport, la croyance populaire voudrait que l’éjaculation entraine une perte d’énergie et de testostérone responsable d’une diminution des performances physiques. Une étude de 2017* montre qu’avoir une activité sexuelle dix à douze heures avant une compétition n’affecterait pas les capacités physiques du sportif. En revanche, avoir des rapports juste avant ou quelques heures seulement avant l’épreuve aurait des conséquences psychologiques et physiologiques sur les performances (notamment parce que l’activité sexuelle augmente le rythme cardiaque). La morale ? Simplifiez-vous la vie, le sport c’est aussi bien à la télévision.


* source : Sexual Activity before Competition and Athletic Performance: A Systematic Review

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires