Couple : où commence la tromperie ? Couple : où commence la tromperie ?

Sexologie

Couple : où commence la tromperie ? par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 26 Août 2019

Flirter, swiper, embrasser, ou revoir son ex... Quand on est en couple, à partir de quel moment va-t-on trop loin?

On vous le disait début juillet, pour 76% des françaises, embrasser c'est tromper. Mais dans cet exemple-ci, l'histoire ne dit pas s'il s'agit d'un baiser avec la langue, d'un smack, d'un bisou sur la joue qui dérape. Et il existe bien d'autres situations où la frontière est plus que poreuse. Même si la tromperie est définie par celui qui est trompé et que chaque couple définit ses propres règles, on a essayé de faire le tri pour déterminer ce qui constituait une vraie infidélité. Pour les sanctions et conclusions à en tirer, on vous laisse dans votre purin. Ne nous remerciez pas.

#1 Revoir son ex : pas tromper
Définitivement non. On ne sait pas vous, mais nous on a du mal a considérer qu'il est possible de "désaimer" tout d'un coup une personne avec qui l'on a partagé une intimité. Certain.es ne resteront pas des ami.es, mais il est possible d'entretenir une relation totalement saine avec un.e ex. Boire des coups, se confier dans les moments difficiles et même parfois se refaire l'histoire de sa relation passée, juste parce que c'est réconfortant, ne constitue pas une tromperie.

#2 Traîner sur Tinder : tromper
Dans les faits, il ne se passe pas forcément quelque chose. Et les personnes en couple qui se connectent régulièrement ou pas à Tinder argumenteront qu'il s'agit juste d'une curiosité. Mais dans la réalité, si vous avez fait sauter les barrières qui vous empêchaient juste là d'aller tâter le terrain ailleurs, même virtuellement, c'est que vous avez déjà un pied en dehors de votre relation.

#3 Embrasser une copine : pas tromper, mais.
Vous êtes dans une relation hétérosexuelle et vous embrassez une femme lors d'une soirée. C'est une copine : c'est ok. Mais la question est plus épineuse s'il s’agit d'une femme rencontrée le soir même. Pour certain.es, peu importe le genre, embrasser quelqu'un d'autre, c'est tromper, pour d'autres, cela ne comptera pas. Là, on laissera à votre partenaire le verdict final. Mais il y a des chances qu'il fasse preuve d'indulgence.

#4 Faire un rêve d'adultère : pas tromper
Ils révèlent au pire un certain ennui ou un besoin de renouveau dans le couple, mais rarement un désir non assouvi pour la personne dont on rêve. Pour éviter les emmerdes, et comme il y a peu de chances que vous vous fassiez griller, le mieux est de garder ça pour vous (ou pour votre psy).

#5 Écrire ou dire "Je t'aime" à quelqu'un d'autre : ça dépend
Certains mots d'amour peuvent être platoniques. Qui n'a jamais écrit "Je t'aime" à sa meilleure amie après que celle-ci vous ait aidé.e à sortir d'une situation difficile ? (fallait-t-il avouer à votre boss qu'il avait mauvaise haleine) ? Si votre partenaire partage ce genre de messages avec une autre personne, la question qu'il faut se poser, c'est quelle est la relation qui les unissait avant votre rencontre ? S'il s'agit d'une personne qu'il.elle a déjà datée, c'est limite, très limite même.

#6 Quand on fait un break : pas tromper
Nous présentons nos excuses aux fans de Rachel Green dans Friends, mais nous nous rangeons du côté de Ross. Tout l'intérêt de faire une pause, c'est justement de se donner l'occasion de voir ce qui se passe ailleurs, sinon, ça s'appelle juste un froid qui dure un peu trop longtemps. En revanche, soyez un peu plus élégant.es que Ross Geller et attendez quelques jours avant de vous jeter dans les bras de quelqu'un d'autre.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires