Comment nettoyer vos sextoys Comment nettoyer vos sextoys

Sexologie

Comment nettoyer vos sextoys par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Mardi 14 Janvier 2020

Vous lavez religieusement vos jouets sexuels préférés après chaque séance de masturbation ? Vous mentez. Voici comment en prendre facilement soin et limiter la casse (et les infections).

La plupart des gens passent un coup d’eau sur leurs sextoys après utilisation et les planquent bien au fond de leur placard, entre un vieux chargeur d’ordinateur et un Nokia 3310. Mais les sextoys sont en contact avec les zones les plus vulnérables du corps humain. Comme il s’agit de zones humides, les bactéries prolifèrent encore plus facilement qu’en milieu sec. Mal nettoyés, les sextoys peuvent être responsables d’infections aux traitements contraignants. Les entretenir, c’est donc un geste santé mais aussi une façon de garder vos jouets en bon état. Voici le minimum à savoir pour les garder longtemps tout en évitant les infections.

#1 Lisez la notice

Cela paraît évident mais la notice d’un sextoy comprend généralement des instructions de nettoyage. Il faut y prêter attention et respecter les recommandations de la marque. Un peu comme pour un pull en cachemire finalement. 

#2 Connaissez votre matos 

La façon de nettoyer vos sextoys dépend de leur composition. Les matériaux non poreux comme le silicone, le plastique dur, l’élastomère, le métal ou le verre sont plus faciles à nettoyer. De l’eau et du savon suffisent.

#3 Keep it smooth

Comme pour sa peau, la dernière chose que l’on veut, c’est agresser ses parties génitales avec des produits chimiques. On privilégie donc les savons doux (ou les produits spécialement conçus pour les sextoys) et on évite les versions parfumées qui peuvent laisser des résidus irritants. Pas la peine non plus de vous lancer dans une mission destruction massive des germes, vous pouvez donc oublier les gels antibactériens, ultra décapants. 


#4 Adaptez votre stratégie

Si vous partagez vos sextoys avec votre partenaire, vous aurez besoin de les désinfecter parce qu’ils peuvent être des vecteurs de transmission de vos fluides et donc d’IST (infections sexuellement transmissibles). Mieux vaut donc sortir l’artillerie lourde et les faire bouillir (quelques minutes seulement) après utilisation. S’ils ne sont pas motorisés et qu’ils sont en silicone, pyrex ou acier inoxydable, ils ne craignent rien.

#5 Attention à la mécanique

Certains jouets contiennent des composants électriques ou marchent à pile. Ne les immergez jamais totalement dans l’eau, vous risqueriez de les griller et de sérieusement les endommager. Pareil pour le cuir, qui supporte mal la trempette. Le lave-vaisselle (parce que la température est élevée) n’est pas non plus recommandé, sauf pour les objets en pyrex qui peuvent le supporter.

#6 Faites confiance à l’Ivy League

Étonnant, mais la prestigieuse université américaine Brown, qui fait partie du groupement de l’Ivy League (Harvard, Yale, Princeton, Darthmouth etc) a publié sur son site internet, dans la section "BWell" ("bien-être"), des instructions exhaustives pour nettoyer ses sextoys en fonction de leur composition. On vous recommande de les lire.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires