Sexe : comment bien rédiger un sexto ? Sexe : comment bien rédiger un sexto ?

Sexologie

Sexe : comment bien rédiger un sexto ? par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Jeudi 28 Février 2019

On écrit quoi, à quelle heure, à qui ? L'art de sexter ça s'apprend ! Voici 5 recommandations pour commencer avant de vous lancer.

Récemment, le tabloïd américain National Enquirer a déballé les sextos et les dickpics, que le patron d’Amazon avait envoyés à sa maitresse, la présentatrice américaine Lauren Sánchez. Jeff Bezos, en plus d’être exposé dans son intimité, a été largement moqué pour avoir envoyé un sexto cocasse : "Je t'aime, fille vivante. Je vais très bientôt te montrer mon corps, mes lèvres et mes yeux". Et ce qui devait arriver arriva, il est devenu un meme. Zut. Mais franchement, que ceux qui n’ont jamais raté leur sexto lui jettent la première pierre. Alors, même si a priori vous ne risquez pas de vous retrouver en home d'un tabloïd - mais sait-on jamais - au moins pour l’indiscret qui lit au-dessus de votre épaule dans le métro, apprenez à soigner nos textos coquins.


#1 N’envoyez que des sextos consentis
Il s’agit de rappeler ici que les sextos ne s’envoient que si un degré d’intimité a été atteint. Non, on n’envoie pas une photo sexy à son collègue de bureau pour entamer un flirt. On commence par flirter, voire à se fréquenter, avant d’envoyer sexto. Logique ? Pas pour tout le monde malheureusement. Un sexto désiré en vaut deux.

#2 N’exagérez pas, soyez honnête sur ce que vous ressentez
Non, on ne simule pas outre mesure dans un sexto. Évidemment on peut pousser un peu le trait, l’idée reste d’exciter l’autre, mais comme au lit, un plaisir non simulé reste plus satisfaisant. Pour vous et votre partenaire. Exit les dialogues porno, soyez authentique. Si vous êtes timide, choisissez de taire certain mot au profit de petits emojis, ils sont faits pour ça. Laissez donc l’imagination combler les non-dits.

#3 Adaptez bien votre discours à votre interlocuteur
Envoyer à l’imberbe Charles "j’ai si hâte que tu frottes ta barbe contre mes cuisses", c’est un problème. En effet, il est possible que vous jongliez avec vos amoureux.ses. Attention alors à bien choisir les mots pour chaque interlocuteur. Références communes, sobriquets, souvenirs. N’oubliez pas que l’excitation se joue aussi dans le cerveau qui agit tel un chef d’orchestre de nos sensations.

#4 Ne lésinez pas sur les détails
Le sexto est un bon moyen de se libérer des tabous. Donc on ne se prive pas des détails. Soyez directs, polis mais directs. Comme ça l’interlocuteur peut vraiment se figurer ce qui se passe, sans détours. Évidemment, rien de plus direct et explicite que la photo de vous en tenue d’Eve, ou d’Adam. Ce qui nous amène au point suivant.

#5 Choisissez bien votre moment
Évidemment, vous ne connaissez peut-être pas l’emploi du temps de l’autre. Mais évitez quand même la pause déjeuner, s’il ou elle la passe avec des collègues. 10 heures ou 15 heures sont aussi des créneaux à éviter car ils correspondent souvent à des horaires de réunion. La fin de matinée, la fin d’après-midi, sont de bons créneaux. N’hésitez pas à envoyer un premier message innocent pour tâter le terrain.

#6 Complimentez
Attention, même si vous êtes pressés, répondez. Si vous recevez un sexto et qui plus est une photo de nu, complimentez. Ne vous contentez pas d’un emoji pouce en l’air. Mettez un peu de poésie, saluez la pose, remarquez le stylisme – s’il y en a -, la lumière. Et employez un langage sophistiqué.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires