Baisse de libido : et si c’était le "syndrome du pénis perdu" ? Baisse de libido : et si c’était le "syndrome du pénis perdu" ?

Sexologie

Baisse de libido : et si c’était le "syndrome du pénis perdu" ? par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 5 Novembre 2019

Vous aimez votre partenaire de tout votre coeur, mais niveau libido ça ne suit plus. Peut-être souffrez-vous du syndrome du pénis perdu, ce problème qui touche les couples dont les appareils génitaux ne sont, provisoirement, plus compatibles.

Vous avez repris une activité sexuelle depuis la naissance de votre bébé, cependant, elle n’est pas aussi stimulante qu’avant. On pourrait même dire que vous ne ressentez quasiment plus rien. Hé bien c’est possible, et on appelle ça "le syndrome du pénis perdu". Avant de lancer un avis de recherche sur le sexe de votre conjoint, sachez qu’il s’agit en fait d’une pathologie qui touche les femmes dont le vagin a perdu en élasticité. Cela créé un manque de sensations à la pénétration, autant pour la femme que pour l’homme. Le pénis devient trop "petit" pour le vagin, et les frottements ne se font plus. Et forcément, ça ne facilite pas (du tout) l’orgasme.

Le vagin d’une femme subit plusieurs bouleversements au cours de la vie, comme la grossesse ou la ménopause. Il est ainsi directement exposé aux changements hormonaux et aux épreuves physiques, ce qui fragilise notamment les muscles du plancher pelvien. Par exemple, après un accouchement, le vagin ne se reforme pas toujours correctement ni rapidement. Avant, ou pendant la ménopause, les tissus perdent également en élasticité du, en partie, à une forte baisse des oestrogènes. Généralement, on note que, pendant cette période, les femmes souffrent également de fuites urinaires. Le syndrome du pénis perdu caractérise donc ce manque d’élasticité du plancher pelvien.

Alors que faire contre le syndrome du pénis perdu ?
Après avoir pris rendez-vous chez un gynécologue pour déterminer les causes du problème, il va falloir remuscler son plancher pelvien pour retrouver les sensations perdues. Pour cela, rien de mieux que d’aller voir un kinésithérapeute spécialisé qui prodiguera de précieux conseils de musculation du périnée et du plancher à reproduire, même à la maison. 
Par ailleurs, l’électrostimulation peut également être une solution. Des ondes sont impulsées dans le vagin grâce à une sonde. Sous l’effet de l’électricité, les muscles du vagin se contractent et permettent ainsi de les entraîner. Enfin, dans certains cas plus graves, la chirurgie ou la prise de médicaments peuvent également être envisagés. Pas de panique, tout peut rentrer dans l’ordre. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires