Voici les règles pour rédiger un texto après un premier rendez-vous Voici les règles pour rédiger un texto après un premier rendez-vous

News

Amour : voici "les règles" pour rédiger un SMS après un premier rendez-vous par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 24 Octobre 2018

Un site de rencontre britannique a décortiqué les SMS envoyés après un premier rendez-vous. Grammaire, orthographe, emoji… Tout y passe.

Le site de rencontre anglais Match.com a interrogé 500 Britanniques âgés de plus de 25 ans sur l’épineux sujet du SMS après un premier rendez-vous galant. Les questions posées balayaient tous les sujets, du respect des règles élémentaires de grammaire à l’utilisation frénétique des emojis. Pas de doute, beaucoup auront à apprendre de ces résultats. Déjà le postulat de départ est sans appel : 84% d’entre nous sont déçus des messages reçus. Parmi les personnes interrogées dans le cadre de cette enquête, 40% se sont déclarés très agacés lorsque le message reçu ne leur était pas destiné. Comme on les comprend. Quelle Marie ne serait pas énervée à la réception d’un “Coucou Sandra, tu vas bien ?”, au lendemain d’un premier rendez-vous ? Cela se passe de commentaire.

Vous avez un nouveau message

Rédiger un petit message après le premier rendez-vous peut s’avérer décourageant. Surtout que si tout s’est bien passé, il est facile de se laisser emporter par l’enthousiasme”, commente Vicki Pavitt experte en relation chez Match.com. Et de fait, 35% des cobayes ont avoué que trop de messages reçus étaient un motif assez suffisant pour ne pas poursuivre le flirt. “Mais, comme le montre l’étude, il est primordial de rédiger avec soin le contenu de vos messages si vous espérez avoir un deuxième ou un troisième rendez-vous et pouvoir créer du lien”, ajoute Vicki Pavitt.

Le bon timing

Lu à 23h06”. Selon l’étude, un tiers des célibataires s’avouent rebutés par un soupirant qui mettrait trop de temps à répondre. Mais une donnée mettrait à peu près tout le monde d’accord. 63% des participants ont affirmé qu’il valait mieux un message bien rédigé par jour plutôt qu’une rafale de SMS inintéressants. Sachez que pour 34% un selfie cucul est rédhibitoire.

Se munir d’un dictionnaire

Cc, sa va ?”. On parie que non. Pour gagner des points avec le prétendant, misez sur une grammaire et une orthographe impeccables. Plus d’un tiers des interrogés se sont positionnés fermement contre les fautes. Et apparemment cela dérangerait plus les femmes. En revanche, consensus est fait pour les petits noms d’animaux et autres “bébé” : hommes et femmes détestent.

Emoji ou pas emoji ?

Pour 39% des personnes, l’utilisation massive d’emoji est rédhibitoire. En revanche dans le top 5 des emojis conseillés pour flirter on retrouve : le bisou cœur, les yeux cœur, le clin d’œil, le bisou lèvres, et celui combinant le clin d’œil et la langue tirée. Les flops sont : l'aubergine, le diablotin, le biceps et on retrouve le clin d'œil et la langue tirée. Enfin, pour 26% des interrogés, l’emoji caca est décourageant. 26%, cela vous paraît peu ? À nous aussi. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus