Une sexologue crée "In bed with Laurent Garnier", un sextoy connecté au son des Dj sets de festival Une sexologue crée "In bed with Laurent Garnier", un sextoy connecté au son des Dj sets de festival

News

Une sexologue et un développeur créent "In bed with Laurent Garnier", un sextoy connecté au son des Dj sets

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 29 Mai 2019

La sexologue Cathline Smoos et le développeur Aurélien Fache ont mis au point un sextoy, connecté directement sur la musique des Dj. Il sera expérimenté au festival Nuits Sonores à Lyon.

WTF. Comme si on ne transpirait pas assez en festival, la sexologue-psychologue - et mélomane ! - Cathline Smoos s’est associée à un développeur, Aurélien Fache, pour créer un sextoy nouvelle génération. Celui-ci, baptisé avec humour "In bed with Laurent Garnier", retranscrira les vibrations et les pulsations des DJ sets pendant le festival des Nuits Sonores à Lyon, et sera testé par Cathline Smoos elle-même.



Cathline Smoos ne s’est pas associée par hasard à Aurélien Fache. Ce dernier, passionné de science-fiction, avait déjà mis au point des jeu de ce genre et même encore plus farfelus... Avec "In Bed With Thomas Pesquet", il voulait "faire vibrer un million de sextoys dans le territoire français lorsque le spationaute Thomas Pesquet passait au-dessus de la France à bord de la Station Spatiale Internationale. On appelait ça du space sex ", a-t-il expliqué à Trax. Rien que ça. Mais il avait aussi développé "In bed with Ocean" : même principe mais avec l'océan. 
Derrière le projet fou de "In bed with Laurent Garnier", une idée commune anime le duo : replacer la sexualité sur le terrain du jeu et du divertissement. À ce sujet, la sexologue a déclaré : "La plupart des gens ont peur de faire l'amour avec des robots mais ils font l'amour comme des robots. Ils sont très conditionnés, avec des idées préconçues sur la sexualité et les sextoys. Je veux leur montrer qu'on peut faire plein de choses dans ce domaine."
 

M.D

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires