Une appli de dating bannit les photos de profil avec filtres pour lutter contre le catfishing Une appli de dating bannit les photos de profil avec filtres pour lutter contre le catfishing

News

Une appli de dating bannit les photos de profil avec filtres pour lutter contre le catfishing

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 21 Novembre 2019

Si vous vous êtes déjà lancé.e à la recherche de l’amour via une application de dating, vous avez peut-être aussi déjà été victime de catfishing, où quand une personne se fait passer pour une autre en ligne. Pour pallier à cela une application de dating anglaise propose d’interdire les photos de profil retouchées ou qui comportent un filtre.

Au détour d’une petite virée sur votre application de dating préférée vous venez de vous rendre compte que vous avez matché avec ce qui semble être votre partenaire rêvé. S’en suivent tout plein d’échanges en toute naïveté, jusqu’au fameux jour du date, ou vous vous apercevez que la personne avec qui vous discutiez, ne ressemble aucunement à celle que vous avez en face de vous. Vous avez donc été victime d’un usurpateur ou d’une usurpatrice probablement adepte du catfishing.

Selon l’application de rencontre anglaise JigTalk, 79% des utilisateurs de ce genre d’applis ont déjà été dupés et 83% sont allés en rendez-vous avec une personne qui ne ressemblait pas du tout à sa photo.
Comme le rapporte Glamour UK, le catfishing peut en effet être aussi bien extrême que totalement subtil. Si certaines personnes essaieront de se faire passer pour Leonardo Di Caprio, d’autres se contenteront plutôt de modifier leur apparence grâce à des filtres, des outils de retouches et autres subterfuges. 

C’est bien pour cette raison que JigTalk, qui se décrit comme la première application de rencontre non-superficielle a décidé de bannir toute photo contenant un filtre Instagram ou Snapchat. Une photo uploadée qui aura été modifiée se verra donc tout de suite non approuvée. 
Grâce à cela, Alex Durrant, le créateur de Jigtalk espère réussir à garantir à ses utilisateurs des profils les plus authentiques et véridiques possible. "Le fait de bannir les filtres combiné à notre outil de vérification des selfies, signifie que les utilisateurs de Jigtalk peuvent avoir confiance en leur interlocuteur et être sûr qu’il est bien celui qu’il prétend être" a-t-il expliqué. 
L’étude a également révélé que 61% des personnes interrogées ont déjà supprimé une application de rencontre à cause des photos qui ne représentaient pas fidèlement les utilisateurs.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires