Sexe : qu’est-ce que le Jelqing, pratique dangereuse pour agrandir son sexe ? Sexe : qu’est-ce que le Jelqing, pratique dangereuse pour agrandir son sexe ?

News

Sexe : qu’est-ce que le Jelqing, cette pratique dangereuse pour agrandir son sexe ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 9 Août 2019

Certains hommes complexés par la taille de leur pénis pratiqueraient une opération dangereuse appelée le "Jelqing" pour gagner en centimètres. On vous explique de quoi il s’agit.

En voilà une toute nouvelle mode qui a pris de l’ampleur grâce aux réseaux sociaux. Le "Jelqing". Partagée par des hommes complexés par leur petit sexe, ces derniers auraient en effet trouvé un moyen radical de gagner quelques centimètres sans passer par la chirurgie. Leur méthode ? Tirer sur leur sexe. Mais attention, d’une manière très précise : il s’agit de former un cercle avec le pouce et l’index à la base du pénis en érection. Ensuite, d’une légère pression, on remonte vers la pointe, et on reproduit le geste pendant plusieurs minutes. Cinq suffiraient pour faire "doubler" la taille de son sexe. En pratiquant cette activité - qui, on le trouve, ressemble à s’y méprendre à de la masturbation quelque peu violente - certains disent avoir gagné 1 ou 2 cm.

Vous l’avez deviné, en plus d’être impossible, cette pratique est surtout très dangereuse et inquiète les urologues. C’est même l’un d’entre eux, le médecin généraliste et sexologue Gilbert Bou Jaoudé, qui a alerté les Internets il y a quelques jours, en rappelant sur son compte Twitter qu’un pénis était fragile… Comme nous l’apprend Franceinfo, il a également relayé un avis de la société internationale de médecine sexuelle publié le 31 juillet 2019, qui indique que cette technique n’a jamais été prouvée et qu’elle pourrait même entraîner de graves lésions. Les hommes qui pratiquent le Jelqing s’exposent en effet a davantage de risques de développer une maladie de Lapeyronie, soit une courbure de la verge due à une perte d’élasticité. Si celle-ci devient trop importante, l’homme peut alors connaître des difficultés à avoir des érections. Ce serait dommage...  

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires