Sexe : les hommes mentent sur leur nombre de partenaires Sexe : les hommes mentent sur leur nombre de partenaires

News

Sexe : les hommes mentent sur leur nombre de partenaires par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Samedi 28 Juillet 2018

Au fil de conversations entre amis, il n’est pas rare de s’apercevoir que les hommes comptent plus de conquêtes que les femmes. Et parfois, la différence est si grande qu’elle nous file des complexes. La science vient de trouver une explication à cet écart : les hommes mentent, ou du moins, ils exagèrent (ce qui revient au même).

En 2012, la National Survey of Sexual Attitudes and Lifestyle d’Angleterre publiaient des chiffres qui prouvaient que les Anglais âgés de 16 à 74 ans avaient en moyenne quatorze partenaires sexuels au cours de leur vie, contre sept pour les Anglaises. Une différence surprenante qui a attiré l’attention d’un groupe de chercheurs de l’université de Glasgow en Ecosse. Ils viennent de résoudre l’une des énigmes les plus fondamentales qu’il soit : pourquoi les hommes voient-ils défiler plus de monde dans leur lit que les femmes ? Visiblement, la réponse est simple. Les hommes mentent sur leur vie sexuelle ! Ils augmentent leur nombre de partenaires sexuels plus facilement que les femmes qui elles, préfèrent se souvenir du nombre exacte de personnes avec qui elles ont passé une ou plusieurs nuits. A bas les complexes Mesdames, tout n’est finalement qu’une question d’honnêteté ! 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus