Simuler un orgasme, un moyen de mettre fin à un moment désagréable

News

Les femmes simuleraient pour mettre fin à un rapport sexuel plus vite

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Une étude effectuée par des chercheurs canadiens dévoile une des raisons principales pour laquelle les femmes simuleraient un orgasme : en finir plus rapidement avec le rapport sexuel.

Les femmes ne simulent pas seulement l’orgasme pour flatter l’ego de leur copain. Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université Ryerson (au Canada), elles prétendraient atteindre le septième ciel pour mettre fin plus rapidement à un rapport désagréable.

L’enquête a été menée sur un petit échantillon (15 femmes de 19 à 28 ans sexuellement actives), mais ses résultats sont plus que troublants. "Si certaines participantes ont évoqué la simulation comme quelque chose de positif, qui augmente leur désir, beaucoup ont affirmé feindre l’extase lors d’expériences sexuelles non désirées ou pénibles", explique Emily Thomas, l’un des auteurs de l’enquête présentée la semaine dernière lors d’une conférence. 

Si certains cas pourraient relever du viol ou du rapport forcé, aucune d’entre elles n’a utilisé de tels termes, affirme également la chercheuse. "Certaines ont dit ‘c’était consenti, mais je n’en avais pas vraiment envie’ ou ‘Il m’a un peu forcée’ ", poursuit-elle dans une interview au site Mic, soulignant la pression à laquelle sont soumises les femmes. 

N.R.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus