Sexe : les femmes modulent leur voix pour séduire Sexe : les femmes modulent leur voix pour séduire

News

Sexe : les femmes modulent leur voix pour séduire par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mercredi 26 Décembre 2018

Il semblerait que pour séduire nous jouerions de notre voix : plus enrouée pour les femmes, plus profonde chez les hommes.

Vous aimez lorsque votre partenaire vous susurre des mots à l’oreille pendant l’amour. Et c’est bien normal. La voix est perçue directement par notre cerveau limbique, autrement dit le siège de nos émotions. Elle attise et joue sur les stimulis jusqu’à ordonner à notre corps la sécrétion d’hormones sexuelles. Et tout ceci est parfaitement sain et même observé chez les animaux. Pensez aux brames du cerf ou bien au chant de la baleine à bosse mâle qui peut durer des heures…

Mais avez-vous remarqué que vous et votre partenaire - d’une nuit ou d’une vie - jouez de cette mélodie pour séduire ? Lorsque l’on veut plaire, le ton de la voix représente jusqu'à 38% de la communication, le langage du corps 55% alors que les mots et le contenu ne sont responsables que de 7%.
Un groupe de chercheurs européens a réuni 30 célibataires âgés de 20 à 40 ans autour de deux speed-dating afin d'étudier les comportements adoptés lorsqu’il y avait une attirance sexuelle. De leurs résultats - publiés dans le journal de la Royal Society of London for the Improvement of Natural Knowledge - on découvre que les participants, à l’instar des animaux et de leur parade nuptiale, modulaient leur voix pour séduire leurs semblables.
Surprise ! Les scientifiques ont observé que les femmes prenaient une version plus enrouée de leur timbre naturel lorsqu’elles cherchaient à avoir une relation sexuelle et la gardaient lors des ébats. “Nos résultats contredisent notre postulat de départ. Nous nous attendions en effet à ce que les femmes féminisent leur voix devant un partenaire potentiel”, ont expliqué les auteurs de l’étude. Ce timbre de voix adopté engendrerait de l’excitation mais induirait aussi un climat de confiance.

via GIPHY

Une arme de séduction massive
Ils ont également constaté que cette modulation de voix pouvait être une arme de compétition : les participantes prenaient aisément un timbre plus roque si elles trouvaient que l’autre était attirant mais aussi lorsqu’elles avaient entendu d’autres femmes l’employer.
De la même manière, mais cette fois-ci le résultat semblaient plus attendu, les hommes utiliseraient une voix plus profonde lorsqu’ils cherchent à séduire. En conclusion, les auteurs de l’étude ont imaginé que ces manœuvres pouvaient se décliner dans de multiples domaines :  “La capacité des femmes et des hommes à modifier le ton de leur voix est donc susceptible d’affecter leur succès en matière de séduction, mais elle peut aussi servir à manipuler les perceptions et les comportements des autres dans un large éventail de domaines sociaux, économiques ou politiques". Si vous doutez, écoutez-vous…

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.