Sexe : 73% des femmes ressentent des douleurs pendant les rapports sexuels Sexe : 73% des femmes ressentent des douleurs pendant les rapports sexuels

News

Sexe : 73% des femmes ressentent des douleurs pendant les rapports sexuels par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Samedi 2 Février 2019

73 : c’est le pourcentage de femmes qui disent ressentir ou avoir déjà ressenti des douleurs pendant leurs rapports sexuels. La faute à un problème d’œstrogènes mais surtout, à une mauvaise écoute de la part de leurs partenaires. Explications.

Selon une récente étude réalisée début 2019 sur un panel de 1 200 Britanniques pour la marque Durex, plus de 73% des femmes connaissent ou ont déjà connu des maux pendant leurs rapports sexuels. Des douleurs qui peuvent aller de la simple gêne à une souffrance plus prononcée, souvent source de problèmes avec leurs partenaires. Une femme sur dix affirme en effet que ce problème a des impacts négatifs sur sa vie de couple. Plus parlant encore, 9% d’entre elles disent avoir déjà simulé un orgasme et 15% avouent même avoir volontairement accéléré les choses pour que la douleur cesse. Et malgré toutes ces données, seuls 57% des hommes interrogés disent avoir remarqué la douleur de leur conjointe.

Cause principale de ces souffrances : la sécheresse vaginale qui toucherait aujourd’hui 20 à 40% des femmes de 17 à 50 ans. Dans une interview accordée au journal The Independent, le docteur Moses Batwala, un gynécologue londonien, explique qu'elle est due à un faible taux d’oestrogènes, qui peut lui-même causer des irritations et à des démangeaisons. D’où ces sensations désagréables pendant l’acte sexuel. Autre problème non négligeable : l’écoute dans le couple. 42% des femmes se disent insatisfaites de leurs pratiques sexuelles et vont même jusqu’à affirmer en vouloir à leur partenaire de ne pas toujours "être capables de leur donner du plaisir". Voilà qui semble clair. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires