News

Etude : les femmes qui regardent beaucoup de porno auraient moins envie de faire l’amour par Esteban de Azevedo

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 17 Juin 2019

Une nouvelle étude de la Virginia Commonwealth University nous éclaire au sujet des effets de la pornographie sur les désirs des jeunes femmes.

Selon une étude publiée dans le Journal of Women's Health et réalisée par la Virginia Commonwealth University, les jeunes femmes qui regardent beaucoup de pornographie se sentiraient moins en sécurité lors des rapports et prendraient moins de plaisir. Ces recherches, basées sur un panel de 706 femmes hétérosexuelles aux Etats-Unis, se sont penchées également sur les préférences, expériences et préoccupations sexuelles des sondées. Cette étude nous apprend que les femmes hétérosexuelles, ayant l’âge d’être à l’université, sont plus suscpetibles de regarder du porno que par le passé. Mais elles sont aussi plus nombreuses à ne pas se sentir en sécurité lors de l'acte.
Si aucune corrélation n’a été trouvée entre la consommation de porno et le sentiment d’insécurité lors des rapports sexuels, les chercheurs ont découvert un lien direct entre le fait de penser au porno durant les relations intimes et l'apparition du sentiment d'insécurité. Logiquement, plus les femmes utilisent le porno pour se faire plaisir, plus elles sont susceptibles d’y penser pendant l’acte. La consommation de pornographie augmenterait donc les pensées pornographiques lorsque l’on fait l’amour, conduisant à une augmentation de l’insécurité sur l’apparence et à une diminution du plaisir. A consommer avec modération, donc. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires