reese witherspoon home

La glace qui ne fond...

La glace qui ne fond (presque) pas pourrait bientôt exister

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 1 Septembre 2015

Plus besoin de se dépêcher pour manger sa glace avant qu’elle ne coule. Des chercheurs ont découvert une protéine permettant une fonte moins rapide de la crème glacée.

Après le chocolat qui "fond dans la bouche et pas dans la main", des chercheurs des universités écossaises d’Edimbourg et de Dundee ont découvert une protéine qui ralentirait la fonte de la crème glacée. ###twitter### Cette protéine naturelle, baptisée BsIA, agit en s'agrippant aux cellules graisseuses et aux bulles d'air contenues dans les glaces, ce qui permet ainsi de les rendre plus "stables". Résultat : la glace fond moins vite et vous n’en aurez plus sur les doigts si vous ne la mangez pas assez vite. "Les mains collantes de glace fondues pourraient bientôt appartenir au passé" ont souligné les chercheurs. Mais ce n’est pas tout ! Cela permettrait également de les conserver à des températures moins élevées. Concernant le goût, aucun changement. L’onctuosité de la crème glacée ne sera pas altérée par la présence de la protéine et celle-ci sera même moins riche en acides gras saturés et moins calorique. Que de bonnes nouvelles. Les chercheurs espèrent introduire cette innovation sur le marché d’ici trois à cinq ans.

S.D.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus