Instagram : "Amours Solitaires" le compte qui partage nos mots d’amour Instagram : "Amours Solitaires" le compte qui partage nos mots d’amour

News

Instagram : "Amours Solitaires" le compte qui partage nos mots d’amour par Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Un véritable hymne à l’amour. Le compte Instagram "Amours Solitaires" regroupe des sms échangés entre amants. Maladroits, implicites ou parfois carrément torrides, les messages incitent à délier les langues, ou plutôt les doigts, et nous donnent l’envie d’aimer (ce n’est pas Daniel Levi qui dira le contraire).

Imaginé en 2017 par Morgane Ortin, le compte Instagram Amours Solitaires fait rêver aujourd’hui près de cent mille followers. Créé à l’origine comme recueil de SMS personnels, il est désormais 100% contributif et 100% anonyme : la jeune femme regroupe les captures d’écran des messages que ses lecteurs lui envoient.

Dimanche soir

A post shared by Amours solitaires (@amours_solitaires) on


Adieu le dicton pourri " fuis-moi, je te suis", et puis surtout adieu les règles bidons que l’on se donne face à son téléphone portable. Amours Solitaires encourage à dire ce qu’on pense, à assumer nos sentiments, et c’est résolument moderne.

????

A post shared by Amours solitaires (@amours_solitaires) on


Et puis, pourquoi ne pas assumer nos fantasmes ? Ça donne des échanges parfois … torrides. Et c’est génial.

Sounds good

A post shared by Amours solitaires (@amours_solitaires) on

22h50 : l’heure du sexto

A post shared by Amours solitaires (@amours_solitaires) on



Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.