Etude : on sait (enfin) ce que préfèrent les femmes chez leur partenaire Etude : on sait (enfin) ce que préfèrent les femmes chez leur partenaire

News

Etude : on sait (enfin) ce que préfèrent les femmes chez leur partenaire

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 27 Juillet 2019

D’après une étude menée par Clue et l’Université de Göttingen sur près de 68 000 femmes de 180 pays, ces dernières chercheraient quelque chose de bien précis chez un homme ou une femme.

Alors que l’on swipe tou.te.s frénétiquement à gauche ou à droite à la recherche de l’homme ou de la femme au physique parfait, il semblerait qu’au fond, ce ne soit pas du tout la première chose que l’on recherche chez un partenaire. L’application Clue a mené une recherche phénoménale avec l’Université de Göttingen, pour comprendre quelles étaient les caractéristiques que préféraient le plus les femmes à la recherche de l’amour de leur vie. Pour ce faire, ils ont interrogé plus de 68 000 femmes dans 180 pays, toutes orientations amoureuses et sexuelles confondues. On vous dit tout ici.

#1 La gentillesse avant tout
Vous l’avez ? Cette phrase utilisée autant par les femmes que par les hommes et qui permet de définir quelqu’un qui ne nous plaît pas ? "Il.Elle est gentil.le, quoi …". Hé bien ce ne sera peut-être plus tant négatif dorénavant. Car, selon cette étude, la gentillesse serait la caractéristique la plus importante pour une femme chez son partenaire à 88,9%. Il est suivi du soutien à 86,5%, de l’intelligence à 72,3%, de la bonne éducation et de la confiance.
Il n’est jamais question de physique et pour cause : pour les femmes interrogées, un beau corps et un joli visage, de l’ambition et l’affirmation de soi sont perçus comme des qualités peu importantes dans leur recherche de partenaire sur le long-terme. 

#2 Prêt à être parent ?
Le désir de devenir parent (ou non) de leur potentiel partenaire est important pour 46,1% des femmes interrogées. On n’est pas étonnés, on se souvient tous à quel point Monica et Richard se sont déchirés dans Friends à ce sujet… 

#3 Pas obligé de partager la même religion
Selon l’étude, peu de femmes, moins de 10%, ont déclaré rechercher une similarité ethnique dans leur couple. Elles sont plus de la moitié à déclarer que ce n’est absolument pas important pour elles. Par contre, elles sont tout de même un quart à considérer qu’il est bien de partager la même religion

#4 Un beau sourire vaut mieux qu’un long pénis
Autant pour les femmes hétéros que pour les lesbiennes, un beau regard et un joli sourire prévalent toujours sur le reste du corps… Y compris sur les organes génitaux. Même s’il s’agit de la deuxième chose à laquelle les femmes hétéros accordent de l’importance, notamment au niveau de sa taille. En effet, selon l’étude, un pénis de taille moyenne est considérablement plus désirable qu’un grand pénis. Par ailleurs, les caractéristiques physiques les plus appréciées des femmes hétérosexuelles sont les cheveux courts, les grandes mains, le dos, les bras musclés et la barbe. 

Pour les femmes identifiées comme lesbiennes, l’on préfère aussi la moyenne. Autant pour la taille de la poitrine que pour les fesses. Le dos est également une caractéristique importante tout comme les cheveux longs. 

#5 66,7% des Japonaises sont vénales
Choisiriez-vous un partenaire sur le long-terme pour le confort financier qu’il vous apporterait ? Les Françaises sont 34% à répondre "oui", faisant des femmes du pays les moins vénales du monde. Les Japonaises, les Mexicaines, les Colombiennes et les Américaines sont quant à elles les plus susceptibles de choisir la sécurité financière en priorité chez leur compagn.e.on, avec des chiffres oscillant de 58,9% à 66,7%.

#6 Un portefeuille et une tête bien remplis
Les Colombiennes et les Mexicaines cherchent visiblement un homme/une femme aussi riche que cultivé.e. Pour les premières, une bonne éducation serait importante à 82%, pour les deuxièmes, à 80%. 
Au contraire, les Britanniques et les Danoises y accordent moins d’importance, respectivement à 55,4% et 50,2%. 

#7 Trouver un.e partisan.e de Donald Trump
Les Américaines figurent parmi celles pour qui il est important de partager les mêmes opinions politiques, à 43,6%. Les femmes du Brésil aussi, à 44,2%. Encore une fois, les Françaises n’y prêtent pas forcément attention, ni même les Mexicaines ou les Russes. 

Anne Lods

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires