Etude : au moins trois personnes ont probablement vu vos sextos

Au moins trois personnes...

Etude : au moins trois personnes ont probablement vu vos sextos

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 12 Août 2016

Selon une étude réalisée par l’Université de l’Indiana, le 29 juillet 2016, trois de vos amis auraient déjà lu les sextos que vous échangez avec votre partenaire. Pire encore : ils auraient même vu vos selfies sexy… et les chiffres le prouvent.

A l’ère du 2.0, envoyer des sextos à son Jules pour faire monter la température à distance est un jeu d’enfant. Vous pensiez que cette conversation coquine (ou ce dernier selfie dénudé) resterait entre vous ? Et bien, c’est raté. Selon une étude réalisée par l’Indiana University le 29 juillet 2016, au moins trois personnes de votre entourage auraient déjà vu et lu vos sextos… sans votre accord. A qui la faute ? Votre partenaire pardi. En moyenne, un message coquin sur quatre serait partagé ou par l’expéditeur ou par le destinataire. En d'autres termes, il se pourrait bien que votre amoureux transfère vos conversations à ses potes (histoire d'avoir un petit conseil). 

Pour mener l’enquête, les chercheurs ont interrogé 5 805 adultes, âges de 21 à plus de 75 ans. Et pour ne pas fausser les résultats, les sondés ont déjà tous envoyé et reçu un message texte aguicheur (dont ils n’étaient pas les premiers destinataires). Verdict : 23 % des personnes ont avoué partager les sextos qu’ils reçoivent avec (au moins) trois de leurs amis, et 28 % ont confié avoir reçu des messages coquins par erreur. Et 73 % ont reconnu être mal à l’aise s’ils savaient que leurs folies virtuelles allaient être partagées avec les autres. Alors, même si c’est plaisant de s’envoyer en l’air virtuellement (et bénéfique pour votre couple), mieux vaut réfléchir plutôt deux fois qu’une avant de se dénuder par message texte. La leçon à retenir ? Ne faites confiance à personne.

Sarah Jobert

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus