Donner des surnoms mignons à votre partenaire renforcerait votre couple Donner des surnoms mignons à votre partenaire renforcerait votre couple

News

Donner des surnoms mignons à votre partenaire renforcerait votre couple par Carole Cillec

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 3 Décembre 2018

Chéri.e, poussin, mon amour… quand il s’agit de petits noms affectueux, le lexique français ne manque pas de vocabulaire. Et même s’ils en dégoutent plus d’un, les surnoms mignons pourraient s’avérer bénéfiques.

N’en déplaisent à certains (on vous voit les rabat-joies), il serait extrêmement important pour la longévité d'un couple de donner des surnoms affectueux à son partenaire. Une récente étude, menée par le site Superdrug Online Doctor sur un échantillon de 1 026 personnes âgées de 21 à 70 ans, explique même qu’ils renforcerait les relations amoureuses et boosteraient les connections émotionnelles au sein des couples. Ils seraient également un signe de grande confiance. En même temps, il faut être particulièrement à l’aise avec son/sa conjoint.e pour l’appeler "poussin", "rondoudou" ou "canard"...

C’est aux Etats-Unis que ces surnoms ont le plus d’importance : 16% des personnes interrogées avouent qu’ils sont essentiels à la survie de leur couple, contre 9% en Europe. Plus surprenant, les hommes auraient plus tendance à utiliser ce genre de petits noms affectueux que les femmes (85% contre 76%). Et la palme du surnom le plus donné en Europe revient à "mon amour" suivi de près par "ma beauté" et enfin, "chéri.e".

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus