Des théoriciens trouvent l’âge idéal pour se marier

News

Il y a bien un âge idéal pour se marier

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 24 Février 2017

Deux théoriciens, auteurs de l’ouvrage "Algorithms to Live By: The Computer Science of Human Decisions", ont trouvé l’âge idéal pour se marier. Et il se pourrait que ce soit bien plus tôt que vous ne le pensiez.

26 ans, c’est l’âge idéal pour s’unir selon deux théoriciens. Brian Christian est journaliste, Brian Griffiths est professeur de sciences cognitives, et c’est à eux que l’on doit ce chiffre. Et tout ça grâce à un algorithme ! Dans leur livre Algorithms to Live By: The Computer Science of Human Decisions, ils évoquent la “theorie des 37%”. Qu’est-ce que cela signifie ? Il s’agit d’une règle universelle, qui s’appliquerait facilement à chaque décision que l’on doit prendre dans sa vie, du choix de son appartement à la couleur de son vernis à ongles.

Selon les deux spécialistes, pour prendre la meilleure décision possible, il faut le faire lorsque nous sommes à 37% de toutes nos potentialités. Ainsi, le choix n’est ni trop hâtif, ni trop tardif. Par exemple, si vous cherchez un nouvel employé pour un job vous risquez de rencontrer un nombre incalculable de prétendants. Eh bien, pour prendre la meilleure décision possible attendez d’avoir vu 37% des candidats, et faites votre choix.

En ce qui concerne les relations humaines, les deux hommes estiment que l’on chercherait l’amour entre 18 et 40 ans. Par conséquent, 37% de cette période de 22 ans correspond à l’âge de 26 ans : moment idéal pour trouver sa moitié et se marier.

D’autres études semblent aller dans ce sens à quelques années près. Ainsi, une enquête réalisée par le sociologue Nicolas H. Wolfinger, professeur à l’université de l’Utah, confirme que l’âge idéal pour se marier se situerait entre 28 et 32 ans. Passé ce palier, le risque de divorce augmenterait de 5% tous les ans.

Maylis Casse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus