Happn : un utilisateur sur deux envisage son premier rendez-vous en vidéo Happn : un utilisateur sur deux envisage son premier rendez-vous en vidéo

News

Happn : un utilisateur sur deux envisage son premier rendez-vous en vidéo pendant le confinement par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Mardi 24 Mars 2020

À l’heure où la promiscuité physique est proscrite, plus de la moitié des utilisateurs de l'application de rencontres happn semblent avoir changé ses habitudes de dating, privilégiant les rendez-vous en ligne durant cette période de confinement.

Le dating serait-il en passe de se réinventer ? C'est en tout cas ce que révèle une étude publiée par happn ce 19 mars 2020. Après l’annonce du gouvernement ce lundi 16 mars d'une période de confinement de quinze jours - qui sera très probablement prolongée - 43% des utilisateurs de l'application ont admis avoir changé leur habitudes de dating. Suite à un sondage in-app lancé la semaine du 9 mars, 54% d'entre eux ont envisagé le fameux “premier rendez-vous” en vidéo (FaceTime par exemple), et ce chiffre continue d’augmenter. Pour se réinventer face au confinement - happn permet à ses utilisateurs de retrouver les personnes qu'ils ont réellement croisées - l'application de rencontres annonce qu'elle va étendre son rayon de croisements, initialement de 250 m autour de l'utilisateur, à 90 km, dans le but de préserver le lien social et de permettre de nouvelles e-rencontres. "Cette situation exceptionnelle entraîne un isolement forcé, difficile à vivre, et encore plus pour les personnes seules. Dans ce contexte de confinement, un certain nombre de nos utilisateurs nous ont fait part de leur inquiétude, car le nombre de personnes qu’ils croisent chaque jour sur l'application commençait à baisser sérieusement. Nous savons le rôle de lien social que nous avons, en tant qu’application de rencontres, et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’étendre le rayon des personnes croisées jusqu’à 90 km pour ne laisser personne isolé, le temps du confinement." a souligné le CEO d’happn, Didier Rappaport. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires