5 bonnes raisons de quitter les applis de rencontre 5 bonnes raisons de quitter les applis de rencontre

News

Amour : 5 bonnes raisons de quitter les applis de rencontre par Laura Carreno-Müller

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 18 Juin 2018

Tout le monde le sait : l’été, c’est la saison idéale pour "pécho", quand on est célibataire (ou en couple, c’est vous qui voyez). Mais si vous êtes à la recherche de l’âme sœur, vous aurez peut être envie de lâcher vos applications de rencontres (#BalanceTonTinder). Voici pourquoi.

#1 À cause des relous/forceurs
Commençons par le plus fâcheux. Le quotidien des applis de rencontre, c'est souvent des photos non-sollicitées (et phalliques, en général), des messages à répétition qui demandent exigent certaines choses de nous (qu'on ne citera pas pour préserver les plus sensibles), et des insultes quand on repousse les "avances". Une étude du Pew Research Center a même révélé que 42% des victimes de ce type de comportements sont… des femmes. Le comble : cette enquête date de 2013, et rien n’a changé depuis.

#2 Les applis sont nocives pour notre égo
A force de swiper, notre confiance en nous en prendrait un sacré coup. C’est la science qui le dit. En 2016, les chercheurs de l’Université de North Texas se sont penchés sur ce phénomène en sondant plus de 1300 utilisateurs de Tinder, âgés de 18 à 34 ans. Résultat : tous assumaient moins leur image et avait le sentiment d’être réduits au statut d’objet sexuel. Ce qui nous mène à notre point suivant…

#3 Un marché de viande 2.0
On a tous entendu cet argument de la part de nos potes casés, et ils ont une bonne raison de le dire : c’est vrai. Swipez à droite, vous validez, swipez à gauche et vous "nextez". Et au fur et à mesure, on a plus l’impression d’être au supermarché que sur un site de rencontres. Une ambiance qui casse notre rêve de trouver l’âme sœur.

#4 Le premier rencard, ce moment "awkward"
D’ailleurs, en parlant d’ambiance, celle du premier date, quand on est accro aux applis, tombe direct à l’eau. Il y a souvent une grosse différence entre parler à quelqu’un derrière un écran, et lui parler en tête-à-tête. La raison : on se sent plus à l’aise sans quelqu’un qui nous juge en chair et en os. Autre atout du virtuel : le blocage illimité, au cas où les conversations deviennent un peu tendues.

#5 Le célibat, ce n’est pas l’enfer
Parce qu’on n’a pas besoin de quelqu’un pour se sentir bien. Un bon nombre d’études ont même prouvé le contraire. Célibataire, vous avez plus de temps pour vous, et donc plus de temps pour trouver une stabilité (financière et/ou mentale), faire un peu de sport, profiter de vos amis, etc. Des amis qui pourraient peut-être même vous présenter à la perle rare que vous attendiez tant...

 

 

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus