Trouve-t-on vraiment l’amour quand on s’y attend le moins ? Trouve-t-on vraiment l’amour quand on s’y attend le moins ?

Love etc.

Trouve-t-on vraiment l’amour quand on s’y attend le moins ? par Elia Manuzio

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 13 Novembre 2019

"Tu verras, c’est quand on arrête de chercher qu’on trouve la bonne personne". Ah bon ? Vraiment ? Nous avons tenté de vérifier l’adage avec Florence Escaravage, autrice de "5 clés pour trouver l’amour" (éd. Marabout).

Il y a quelques semaines, une copine célibataire me lançait : "le mythe de 'tu vas trouver quelqu’un quand tu t’y attends le moins' c’est des conneries". Moi, satisfaite du récit selon lequel l’amour me serait tombé dessus par surprise : "Euh, non pas du tout, c’est toujours comme ça que ça se passe. Mais je sais que ça paraît bullshit quand on est célibataire". Elle : "C’est bullshit, point final".

Suite à ça, le doute s’installe. Difficle de le reconnaître mais peut-être que seul le hasard fait dire à tout un tas de personnes en couple qu’il suffit d’arrêter de chercher l’amour pour le trouver. Lorsqu'on interroge Florence Escaravage, créatrice de methode-florence.fr et qui accompagne par périodes de six mois des hommes et des femmes du célibat au démarrage d’une relation amoureuse, elle est catégorique : "Pas du tout. Ce postulat ne repose sur aucun fondement, explique-t-elle
. Trouver l’amour, c’est une disposition d’être à l’autre qui nécessite beaucoup de curiosité de l’autre, de vérité de soi et une vraie volonté de créer une connexion authentique. On peut passer des mois à enchainer des rendez-vous très sympas sans que cette connexion ne s’établisse". Selon elle, c’est justement la conscience qu’on a envie de rencontrer quelqu’un qui créé les conditions favorables à cette démarche de vérité et donc à l’amour. Le problème est en réalité sociétal. Aujourd’hui, nous avons de plus en plus de mal à créer des relations dans notre quotidien, à les construire et à les faire durer remarque la spécialiste : "Chacun va parler de ses vacances, de son job, de son appartement, donc on passe énormément à côté des relations. On créé des attirances physiques, intellectuelles, voire de l’admiration mais ce qui compte, c’est la disposition d’ouverture et d’accueil qui fait qu’il y a un espace émotionnel entre les deux.

On peut donc provoquer l’amour ? En quelque sorte oui selon Florence Escaravage, mais le prix à payer, c’est d’être capable de tomber le masque, d’oublier le small talk et de se montrer tels que nous sommes : "Cela peut passer par le fait de partager un rêve ou une expérience forte. Pas quelque chose que l’on va raconter pour paraître brillant mais pour livrer une fenêtre de soi". Arrêter de se faire mousser et balancer au premier date nos angoisses les plus honteuses ? Plus facile à dire qu’à faire, d’autant que lors d’une première rencontre, la hantise des silences renforce inévitablement le besoin de parler de la pluie et du beau temps. "
L’erreur, prévient Florence Escaravage, c’est de croire qu’il faut que la conversation soit fluide. Elle doit être dense, vraie, riche, qu’elle nous touche, c’est le plus important". Heureusement, selon elle, l’authenticité revient à la mode et les gens commencent à comprendre que les rencontres ne sont pas toutes faites pour déballer son pitch et son personal branding : "Aujourd’hui, on met du sens dans son assiette, dans son hygiène de vie. En amour, il faut remettre du sens dans la vérité de nos relations, sinon on attire pour les mauvaises raisons". Et pour nous rassurer un peu, elle conclut: "S’il fallait avoir confiance en soi pour trouver l’amour, il n’y aurait pas beaucoup de bébés sur terre". Alors jetez-vous à l’eau et avouez à votre crush qu’un raton laveur coincé dans une bouche d’égouts vous émeut plus que les toiles de Goya.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires