Sexe : coucher le premier soir pourrait (quand même) aboutir à grande histoire d’amour Sexe : coucher le premier soir pourrait (quand même) aboutir à grande histoire d’amour

Love etc.

Sexe : coucher le premier soir pourrait (quand même) mener à grande histoire d’amour par Marine Decremps

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 11 Janvier 2019

Selon une étude, coucher avec un parfait étranger ou dès le premier rendez-vous permettrait la création de lien assez forts pour vivre une histoire d’amour.

Coucher le premier soir, pour certains c’est impensable. Et pourtant, une récente étude démontre que se laisser aller au sexe sans attendre le fameux troisième voire quatrième rendez-vous, pourrait bien conduire à vivre une belle et grande histoire d’amour. Cela permettrait de lier des relations très intimes plus rapidement. Si, si. Une équipe de psychologues israéliens avec le concours du département de sciences cliniques et sociales de l’université de Rochester aux États-Unis s’est attelée à la déconstruction de ce mythe. “Le sexe est un facteur d’attachement très puissant et celui-ci peut même conduire à tisser des liens très profonds avec un parfait étranger”, explique l’auteure principale de l’étude, Gurit Birnbaum, psychologue social et professeure auprès du Centre interdisciplinaire Herzliya. Pour faire taire les clichés sexistes, elle ajoute : “Et cela est vrai pour les hommes et pour les femmes. Le sexe incite les êtres humains à se connecter, quelle que soit leur identité”.

via GIPHY

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont imaginé quatre études. Les participants ont été présentés à un inconnu. Ils ont remarqué que l’attirance sexuelle donnait lieu à des comportements susceptibles de créer des liens affectifs. “Bien que pulsion sexuelle et attachement émotionnel soient des sentiments à distinguer, les processus évolutifs et sociaux ont probablement rendu les humains particulièrement enclins s’attacher à des partenaires dont l’attirance n’était au départ que sexuelle”, écrit Harry Reis, co-auteur et professeur à l'Université de Rochester. Comment ont-il constater cela ? Selon les observateurs, ces “comportements d’attachement immédiat” ont été détectés chez les participants qui expérimentaient “la synchronisation des mouvements, la proximité physique et le contact visuel répété”. Et de plus, les participants de la première étude cherchaient à avoir un orgasme simultané avec leur partenaire. Sur un autre panel, les chercheurs ont remarqué que l’attirance sexuelle forte se transformait en bienveillance, et en souci du bien-être de l’autre, complètement inconnu jusqu’alors. Du coup, écoutez vos envies et couchez le premier soir si le cœur vous en dit.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires